AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Clinton F. Barton

HAWKEYE ✤ Point & Shoot

avatar


Messages : 40
Date d'arrivée : 06/10/2013
Localisation : Cherches pas trop, tu risquerais d'avoir le vertige ...
Célébrité : Jeremy Renner
Crédit : Psykotik & Tumblr


MessageSujet: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Dim 20 Oct - 3:29



Black Widow & Hawkeye
A

près de nombreuses heures de vol avec pour seule information que l'avion se dirige en direction de l'Italie, c'est songeur que le Faucon observait par le hublot. Ne laissant transparaître aucun signe de stress ni-même de nervosité. Comme si rien ne pouvait l'atteindre. En fait, c'est juste que l'inconnu n'est pas une chose qui l'effraye plus que ça. C'est même peut-être ça qu'il préfère dans son travail. Ayant également une grande confiance en Fury, il savait que ce dernier n'allait pas tarder à lui fournir ses prochains objectifs. L'Italie... ce n'est pas la première fois qu'il s'y rend pour une mission. Bon au moins cela lui permettait de prendre un peu l'air. Même s'il préfèrerait y aller pour y passer des vacances ou autre. Non pas qu'il se sente mal aux États-Unis, mais depuis l'attaque des Chitauris à New-York et ce que Loki lui a fait endurer, disons qu'il va enfin pouvoir se changer un peu les idées et se défouler ailleurs et surtout à sa façon. Sans personne dans son dos. Enfin, normalement...

C'est donc sans retard que l'avion se posa à l'aéroport de Milan. L'archer sorti de l'avion, accompagné d'autres agents du SHIELD. Pour le moment tous vêtu en civil, ils allèrent chercher leurs "bagages" dans le hall avant de prendre la direction de la sortie, devant laquelle un fourgon les attend. Une fois à l'intérieur, le faucon pris grand soin de vérifier s'il ne manquait rien dans son sac, si tout son attirail était bien là bien en place et même prêt à être utilisé. Affirmatif. Comme il s'y attendait, son portable se mit à sonner. Plaçant une oreillette au niveau de son oreille, il écouta les instructions de Fury qui lui donna pour objectif d'infiltrer furtivement une nouvelle planque de l'HYDRA, découverte il y a peu par un de leurs meilleurs espions. Clint s'en lécha les babines, on pouvait dire qu'il adorait ce genre de mission. L'infiltration et la discrétion, c'est dans ses cordes. Il était aussi soulagé que Fury sache encore lui faire confiance malgré le petit désordre mental que le Dieu de la Ruse a fait sur lui.

***

Le soleil commença enfin à se coucher. L'archer n'enfila pas sa tenue d'espion habituelle, mais une magnifique tenue de soirée prévue à cet effet. Il trouva bien sûr le moyen de cacher un poignard particulièrement tranchant sous sa tenue, ainsi qu'un 45mm. Sachant que l'accès à cette nouvelle base secrète de l'HYDRA se situe dans les sous-sols d'un immeuble représentant une importante entreprise appartenant à un géant de l'aéronautique. Un gala de charité est prévu en cette soirée et Clint avait tout sur lui pour s'y infiltrer. Pour une fois, il n'allait pas se contenter de rester aux aguets... Histoire d'interpréter son rôle à fond, le faucon se rendit à la soirée à bord d'une splendide Maserati, accompagné de charmantes italiennes qu'il n'a pas eu trop de mal à convaincre de l'accompagner. Une fois garé devant l'impressionnant bâtiment, il confia les clés de sa pseudo voiture de luxe sportive au portier et entra à l'intérieur aux bras des deux italiennes.

Se débrouillant pas trop mal en italien, il ne se faisait pas trop de soucis pour le reste de la mission qui devrait se dérouler sans embûche. D'autres agents du SHIELD cernaient le bâtiment et le surveillaient au cas où. Une oreillette dans les oreilles, en cas de problème, il en serait informé. Pour le moment très à l'aise dans son rôle, il échangea avec quelques invités comme s'il les connaissait depuis longtemps et se faisant passer pour le roi du pétrole. Tentant de trouver par la même occasion un accès discret où il pourrait se faufiler pour se rendre dans les bas-fonds de l'empire, toutes les pièces semble également bien gardé et surveillé par des gardes positionnés devant chaque accès. Ce n'est pas vraiment dans les habitudes de l'HYDRA de se cacher de cette façon... L'infiltration n'allait pas être aussi facile que prévu, mais cela n'effraya pas plus que ça le faucon qui a toujours plus d'un tour dans son sac. Se rapprochant du buffet, il se servi un petit verre de sangria avant de murmurer discrètement à son oreillette, le bec dans son gobelet.

« Ils ne doivent pas se sentir trop rassurer pour avoir autant de gardes à chaque porte... Étrange pour une soirée de "charité"... »

Pensant s'adresser à un ou une simple collègue, il fut aussitôt interrompu par une des deux italiennes qui l'avait accompagnée tout à l'heure et qui semble à présent avoir grand mal à se détacher de lui.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas

Natasha Romanoff

BLACK WIDOW ✤ Love is for children

avatar


Messages : 47
Date d'arrivée : 01/07/2013
Célébrité : Scarlett Johansson


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Dim 20 Oct - 17:34



RESTONS SERIEUX, MALGRE TOUT...
Feat Clint

Un billet d’avion l’attendait sur son bureau. Une note y était accrochée. Elle ouvrit la pochette et découvrit sa prochaine destination. L’Italie. Elle avait déjà vu bien pire. Puis, elle prit le dossier que Fury avait déposé à côté des billets. Différents profils. Des membres de l’Hydra. Ils devaient infiltrer l’organisation. Ils ? Oui. Natasha avait trouvé un mot de Fury. Quelques lettres seulement. Gardez un œil sur lui. Evidemment. Après l’affaire Loki, Fury n’avait pas encore complètement accordé sa confiance à Clint. Natasha ferait ce qu’on lui demandait. Mais elle, elle lui faisait confiance. Elle savait qu’il était redevenu lui-même. Elle devait s’appeler Natalia Maroni. Un passeport ainsi que différents papiers avec sa photo. Parfait. Elle était prête. Son avion décollait dans deux heures. Elle devait y aller… Cela faisait de nombreux mois qu’elle n’avait eu aucune nouvelle de Clint. Elle était plus que ravie de le revoir. Elle mettait cela sur le compte de ce qu’ils avaient traversé ensemble. Elle lui devait beaucoup. Trop, peut-être ?

Elle préférait ne pas trop s’attarder sur ce qui la liait à Clint. Elle fit rapidement ses valises et arriva à l’aéroport en moins d’un quart d’heure. Milan… Une ville magnifique qu’elle avait déjà vue auparavant. Elle s’installa confortablement dans l’avion. Soudain, son cellulaire sonna. Elle mit son oreillette et décrocha. C’était Fury qui lui donnait les dernières instructions. Ils devaient donc infiltrer l’Hydra. Se faire passer pour un couple de vendeurs d’armes ou autres criminels. Natasha se contenta d’acquiescer. Elle eut tout le temps de cogiter pendant le vol. Infiltrer, c’était sa spécialité et Clint était également un très bon agent en terme de discrétion. Elle était sûre d’y parvenir. Non, c’était autre chose qu’elle craignait. Une chose confuse qu’elle ne parvenait pas à nommer. Une chose liée à Clint. Mais elle préféra détourner son attention de ce problème et se concentrer sur la mission à venir. Elle devait jouer son rôle à la perfection et ne pas se laisser distraire. Ils étaient envoyés dans un ban de requins et le moindre faux-pas pourrait s’avérer mortel. C’était cela qu’elle aimait. Elle se sentait vivante dans ces moments-là.

***
La jeune femme finissait de se préparer. Sa longue chevelure n’était plus rousse mais blonde platine. Ses formes généreuses étaient moulées dans une somptueuse robe rouge.

Tenue de Tasha :

Spoiler:
 

Elle terminait de se peigner puis déposa délicatement du rouge sur ses lèvres pulpeuses. Elle mit des boucles d’oreille discrètes avant de regarder l’heure. Elle allait être en avance, ce qui n’était pas plus mal. Elle avait pris soin de placer son petit pistolet dans un rangement le long de sa cuisse sous sa robe, ainsi qu’un poignard. Elle n’avait pas vu Clint à son arrivée à Milan. Elle n’était même pas sûre qu’il soit au courant de leur mission commune. Si Fury avait chargé Natasha de surveiller Clint, il ne lui en avait certainement pas parlé. Elle sourit et sortit de sa chambre d’hôtel. Un taxi l’attendait, elle s’y engouffra et ce dernier la déposa devant un immeuble somptueux. Une soirée de charité y était organisée. Natasha déambula parmi les convives, montant les marches pour rester au premier étage, avec une vue plongeante sur la salle de bal et les différents convives. Il y avait des parrains de la pègre, des mafieux, des criminels qui gardaient une image publique sans tâche.

Natasha restait à l’écoute, son oreillette dans l’oreille. Des agents cernaient le bâtiment. Clint n’était toujours pas là… Mais au moment où elle y pensait, il fit son entrée, au bras de deux splendides brunes. Elle pinça les lèvres. Elle eut beau se dire qu’il jouait un rôle, comme elle-même, elle ne put s’empêcher d’avoir une envie subite d’étrangler ces deux pimbêches pendues à son bras. Elle entendit la voix du jeune homme dans son oreillette. Les gardes verrouillaient les entrées potentielles, l’HYDRA était sur ses gardes, ce qui ne présageait rien bon. Mais cela n’effrayait nullement Natasha. Elle descendit les marches, allant droit sur le buffet où se trouvait Clint. Un des deux italiennes restait collée à lui, semblant bien décidée à un rapprochement. Natasha se glissa près de Clint et, parfaitement volontairement, elle le heurta de l’épaule. Leurs regards se rencontrèrent, celui de Tasha étant noir et lançant des éclairs.

Oh, pardon, je ne vous avais pas vu.

Elle ne resta pas plus longtemps et adressa un sourire charmeur à un jeune homme non loin qu’elle n’avait jamais vu. Ce dernier vint immédiatement vers elle, un verre de champagne à la main pour le lui offrir. Elle observa de façon appuyée Clint tout en répondant à son interlocuteur :

Merci, vous êtes un amour !

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

Revenir en haut Aller en bas

Clinton F. Barton

HAWKEYE ✤ Point & Shoot

avatar


Messages : 40
Date d'arrivée : 06/10/2013
Localisation : Cherches pas trop, tu risquerais d'avoir le vertige ...
Célébrité : Jeremy Renner
Crédit : Psykotik & Tumblr


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Jeu 24 Oct - 15:32



Black Widow & Hawkeye
L

es objectifs étaient donnés, l'agent du SHIELD savait à présent parfaitement ce qu'il faisait et il avait largement eu le temps d'y réfléchir durant ses heures de vol et de voiture. Il sentait comme un poisson dans l'eau à cette soirée, tout du moins, pour le moment. Étant donné que tout se passait comme prévu, à quelques exceptions prêt... le fait que l'HYDRA semble du genre parano, faisant garder toutes les entrées potentielles et la présence de cette sulfureuse et charmante italienne qui ne semblait pas très motivée à lâcher Clint. Tout de même flatté dans son égo, il resta aux côtés de la belle brune et joua le jeu. Quitte à ce qu'elle puisse lui servir de couverture... Il avait donc pris la direction du buffet en bonne compagnie et avait déjà échangé ses premières impressions sur la situation à l'agent -inconnue pour le moment- avec qui il pouvait communiquer à l'aide de son oreillette. Mais alors qu'il s'apprêta à boire une nouvelle gorgée de sa boisson, quelqu'un lui percuta l'épaule, manquant presque de lui faire avaler de travers ce qu'il avait déjà dans la gorge. Il eut tout juste le temps de s'écarter de son verre et de lever les yeux, qu'il aperçu une très belle blonde en robe rouge le fusiller du regard et le frôler de prêt. Il mit quelques secondes à la reconnaître, son cœur manqua même un battement...

« Natasha... ? »

Marmonna-t-il discrètement entre ses dents. Mais que faisait-elle ici ?? Et... pourquoi le regardait-elle ainsi ? Malgré l'ampleur de la situation qui venait soudain de monter d'un grade, Clint prit sur lui, même si la présence de Natasha n'allait à présent pas manquer de le déconcentrer. Il suivit l'espionne des yeux, tandis que l'italienne s'inquiéta de l'état de son costume qui n'avait rien. Il n'avait pas été mis au courant de sa présence... Certes, Fury n'est pas du genre à tout divulguer, mais serait-il responsable de sa présence ici ? Avait-elle le même rôle que lui, ou un autre ? Quelque peu contrarié, le faucon fronça légèrement les sourcils, n'arrivant décidément plus à détourner son regard d'elle. Même s'il le faisait discrètement. Les cheveux blonds lui allaient plutôt bien et cette robe rouge intense la rendait terriblement sexy, même si pour lui elle l'est en toute circonstance. En bref elle était belle, éblouissante... Ce qui le contraria ensuite davantage, fut l'approche d'un homme à ses côtés qui lui offrit une coupe de champagne. Il n'en fit rien, mais la jalousie pouvait assez facilement se lire dans ses yeux. Il préféra tourner le dos à Natasha, ses sentiments envers elle risquaient de le détourner de ses objectifs s'il continuait.

Il inspira donc un bon coup, tentant de se concentrer à nouveau sur son italienne à qui il offrit un sourire particulièrement charmeur. Il enroula un bras autour de sa taille et parti de l'autre côté de la salle à ses côtés. En traversant la salle, il observa d'un œil particulièrement attentif voir même psychanalyste les quelques invités occupant l'assemblée. Tous ces faux sourires et faux semblant, cela ne se voit que trop bien qu'ils cachent quelque chose. Quelques visages connus lui revinrent à l'esprit, des visages appartenant à des parrains de la Pègre, à des mafieux et à des criminels parfois mondialement recherchés mais très haut placés dans la société. Ne craignant donc pas grand chose de la justice. Tous ces criminels dans la nature rendait malade l'archer, mais lui donnait encore plus envie de mener à bien sa mission. Même si à présent, il y avait 'Tasha en jeu. Clint se devait de trouver au plus vite un accès qui pourrait le mener au cœur du problème. Étant bien trop occupé à trouver une solution et à s'interroger sur la présence de sa belle espionne russe, il ne prit même pas conscience du rapprochement de sa cavalière vis-à-vis de lui. A tel point, qu'elle rapprocha sa bouche de son oreille pour lui susurrer quelques sous-entendus peu catholique et l'inviter à se rendre avec elle dans les toilettes.

Mais oui... Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt. Certainement l'un des seuls accès possible pour accéder à d'autres pièces sans être dans l'obligation d'éliminer les gardes. Lors d'autres missions, les toilettes l'ont beaucoup aidé... ça paraît stupide et pourtant. Toujours dans la peau d'un grand séducteur italien, il accepte l'invitation de sa cavalière, supposant que Natasha a certainement dû entendre l'invitation de l'italienne dans l'oreillette. Avec un peu de chance, elle comprendrait le message et viendrait peut-être se joindre à eux. Non pour des raisons perverses, mais pour éclaircir un peu la situation, bien entendu. La brune italienne tira l'archer en direction des toilettes comme si de rien n'était, tandis que lui eut un petit sourire malicieux aux coins des lèvres rien qu'en imaginant la tête qu'allait faire Natasha. Non pas que cela l'amusait particulièrement, mais décidément ce genre de mission pouvait le rendre parfois enfantin. Et c'est toujours plus agréable d'en arriver là avec une femme durant une mission que de se faire torturer...

Une fois dans les toilettes, la brunette ne perdit pas un instant et se jeta sauvagement sur Clint, l'embrassant fougueusement tout en le plaquant contre le mur et retirant sa veste. Quelque peu surpris tout de même, il n'avait pas encore eu l'occasion de côtoyer ce genre d'italienne. Luttant pour maîtriser ses pulsions primitives et surtout masculines, il l'accompagna dans ses mouvements tout en gardant un œil ouvert sur le dessus de l'épaule de la femme. Puis il leva les yeux et aperçu une bouche d'aération, exactement le genre d'accès qu'il espérait trouver. Juste suffisamment grand pour y entrer. Décidément très fougueuse, la brunette s'empara à nouveau de ses lèvres avant d'essayer de faufiler sa main un peu plus bas que la limite autorisé. Clint l'arrêta juste à temps, déjà par réflexe et peut-être pour une autre raison... Sentant la frustration de sa camarade, il devait trouver un moyen de se débarrasser d'elle.

« Attends... Avant d'aller plus loin ma jolie, j'aimerai te montrer quelque chose... »

L'agent Barton récupéra sa veste au sol, tournant le dos à l'italienne, et en sorti discrètement une minuscule seringue. Peut-être de la taille d'une punaise, mais capable d'endormir un cheval. Un sourire charmeur aux lèvres, il se rapprocha à nouveau d'elle, l'embrassa puis lui planta délicatement la seringue au creux de sa nuque. Elle s'effondra en un instant, il la rattrapa juste à temps avant d'aller l'installer sur la cuvette d'une des nombreuses cabines qu'il verrouilla ensuite à sa façon. S'il n'avait pas fait ça, elle ne l'aurait jamais lâché. Mais entendant un bruit assez discret dans son dos, il se saisi vivement de son arme avant de faire volte-face et de le pointer sur... Natasha. Comme à chaque fois qu'il est en sa présence, son rythme cardiaque s'accéléra. Seulement il ne savait pas encore pourquoi, mais sa présence le contrariait. Même s'il était plus qu'heureux et comblé de la revoir, qu'il ne demande qu'à être à ses côtés. Mais il sentait que sa présence ici n'était pas du au hasard... Il fini par abaisser son arme et par la ranger, détaillant sa belle espionne des yeux.

« Je peux savoir ce que tu fabriques ici ?
C'est Fury qui t'a envoyé ? »

Ce n'est pas le genre de mots qu'il aurait préféré employer en la retrouvant, mais impulsif de nature et sachant que leur temps en ces lieux leur est compté, il se devait d'être assez bref.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas

Natasha Romanoff

BLACK WIDOW ✤ Love is for children

avatar


Messages : 47
Date d'arrivée : 01/07/2013
Célébrité : Scarlett Johansson


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Dim 27 Oct - 17:24



RESTONS SERIEUX, MALGRE TOUT...
Feat Clint

Le plan était précis et il fallait le suivre à la lettre. Elle se devait de surveiller Clint mais également de faire équipe avec lui. S’ils n’étaient pas venus ensemble, c’était pour éviter de mettre la puce à l’oreille des invités. Il valait bien mieux faire semblant de ne pas se connaître, de se rencontrer sur place et de tomber sous le charme l’un de l’autre. Rien qu’à cette pensée, le cœur de Natasha faisait un bond dans sa poitrine. Elle avait parfaitement remarqué l’arrivée triomphale de Clint. L’un comme l’autre avait misé sur le peu de discrétion pour cette soirée. Clint était venu en voiture de luxe au bras de deux jeunes femmes qui attiraient les regards tandis que Natasha avait misé sur une robe d’un rouge voyant. Ce n’était pas si stupide que cela. Le meilleur moyen de berner son entourage, c’était d’être le plus visible possible. Souvent, les gens ne voyaient pas plus loin que le bout de leur nez. Mais la moutarde lui était montée au nez lorsqu’elle avait vu les deux jeunes femmes collées à Clint, bien trop collées pour que ce soit uniquement de la simple comédie. Elle s’échauffait vite, la faute à son sang russe, et elle comptait bien apprendre à ces deux-là qu’il ne fallait pas approcher Clint de trop près. Elle eut un sourire lorsque son regard croisa celui de Clint après l’avoir bousculé. Elle vit clairement les lèvres du jeune homme former son nom.

Ainsi donc il l’avait reconnu. Il devait se demander ce qu’elle faisait ici mais il allait naturellement faire le rapprochement. Il devait penser que Fury ne lui faisait pas confiance pour avoir envoyé Natasha sans lui en parler et cela le rendrait furieux, bien sûr. Elle le connaissait bien. Elle ne le lâchait pas du regard. La colère se voyait clairement dans son regard. Mais lorsqu’un homme se rapprocha d’elle, elle crut déceler dans ceux de Clint une pointe de jalousie. C’était parfaitement puéril mais elle était contente de lui rendre la monnaie de sa pièce. Natasha préférait ne pas penser à ce qui motivait son geste. Elle savait que la réponse ne lui plairait pas. Pourquoi se soucier des fréquentations de Clint, surtout en mission ? Elle voulait croire que c’était tout simplement parce qu’elle connaissait bien l’archer, qu’il était comme un frère pour elle. Mais au fond d’elle, elle savait que ce n’était pas la vraie raison… Elle préférait se voiler la face. Natasha souriait d’autant plus. L’homme au champagne se rapprochait d’elle et lui murmurait quelques compliments à l’oreille. Elle posa sa main sur l’épaule de son interlocuteur, le laissant se rapprocher dangereusement de son cou tout en continuant de regarder fixement Clint.

Mais l’échange de regards ne dura pas. Clint s’éloigna rapidement au bras de son italienne. Furieuse, elle préféra penser à autre chose et tenter de se concentrer sur la mission. Elle resta en compagnie de l’homme qui s’avérait être un homme d’affaire particulièrement ennuyeux. Elle ne l’écoutait que d’une oreille distraite, occupée à observer les invités et les lieux. Ils devaient faire attention à trouver une voie d’issue au cas où ils se feraient découvrir et qu’ils devraient dégager en vitesse. Natasha savait qu’ils devaient être prudents et tout calculer, même la pire configuration possible. Elle tentait de reconnaître les visages. Certains lui étaient plus que familiers. Des criminels de haut vol, des membres notoires de l’HYDRA, aucune petite frappe. Que des gens importants. Natasha pensa que si le SHIELD faisait une descente ici, il y aurait de quoi faire un joli coup de filet. Mais leur but était de s’infiltrer, pas d’arrêter tout le monde. Elle réussit à se dégager de l’homme qui l’incommodait et se mêla à la foule bigarrée. Elle avait toujours son oreillette de branchée mais Clint n’échangeait pas un moment. Logique, l’italienne était toujours avec lui. Il ne pouvait s’en débarrasser. Ou peut-être ne le voulait-il simplement pas… Elle en était là de ses pensées lorsqu’elle entendit clairement dans son oreillette une voix féminine tenir des propos plus qu’évocateurs. Elle en eut le souffle coupé.

Bouillonnante, elle imagina un bref instant le couple enlacé dans les toilettes, l’italienne tentant de déshabiller Clint. Elle était si folle de rage que les larmes lui vinrent aux yeux un instant mais elle se contint. De multiples idées lui vinrent concernant la femme brune. Lui arracher les ongles à vif un par un. Planter une lame froide dans ses entrailles et la laisser crever, la gorge ouverte ou le ventre, agoniser dans son sang. Oh oui, elle en serait parfaitement capable. Et elle n’hésiterait pas une seconde à le faire. Elle jeta un coup d’œil autour d’elle, apercevant au loin dans la salle Clint et sa mijaurée. Ils s’éclipsaient effectivement. Elle avait entendu la réponse murmurée d’une voix sensuelle par le jeune homme et sentait son cœur fondre de haine et de peine. Elle ne savait plus si elle voulait faire mal à l’italienne ou à Clint lui-même. Elle ne fut pas longue à se faufiler entre les invités pour les rejoindre. Elle n’avait qu’une idée, sauter sur la jeune femme et lui faire la peau avant de s’occuper de Clint. Elle se fit cependant arrêter par un homme qui souhaitait visiblement la charmer. Il lui offrit un verre avant de commencer à lui poser des questions sur elle. Natasha pesta intérieurement. Elle ignorait ce que Clint allait faire, même si elle en avait une petite idée. Elle ne devait pas perdre de temps. Elle s’excusa, prétextant qu’elle devait aller aux toilettes, ce qui n’était pas faux.

Elle se précipita en direction des toilettes, suffisamment rapidement mais pas trop pour ne pas paraître suspecte. Elle se figea avant d’entrer doucement dans les toilettes des hommes. Sur la pointe des pieds, elle était parfaitement silencieuse. Elle entendit des bruits de baiser et son estomac se retourna. La jeune femme lui faisait face mais ne la regardait pas. Elle se dissimula dans l’embrasure des portes des pissotières. L’italienne avait sauté sur Clint, lui avait enlevé sa veste et l’embrassait à pleine bouche. Natasha avait envie de se précipiter et en même temps elle était sous le choc, foudroyée, incapable de bouger d’un pouce. Clint ne l’écartait pas, il l’embrassait et suivait ses mouvements. Natasha était… il n’y avait pas de mot pour dire ce qu’elle était. Elle voulait les tuer, tous les deux. Mais le comble fut quand la jeune femme glissa ses mains dans une zone fort intime de l’anatomie du jeune homme. Tasha sortit son poignard, prête à le lancer en pleine tête de l’italienne. Mais elle n’eut pas à le faire. Clint stoppa net la jeune femme et lui déclara qu’il avait quelque chose à lui montrer.

Il se tourna face à Tasha et se saisit de quelque chose qu’elle ne put voir. Enfin, il se remit face à la jeune femme et l’embrassa. Tasha se crispa sur le manche du poignard de son arme. Et soudain, l’italienne s’écroula, endormie. Elle se détendit. Mais elle restait furieuse. Elle s’avança délicatement mais ce simple mouvement permit à Clint de la détecter. Il se tourna vivement, braquant son arme sur elle. Elle ne murmura pas une parole, se contentant de l’observer avec froideur. Il se décida à rengainer son arme et lui demanda ce qu’elle faisait là. Le ton de reproches qu’elle entendait acheva de la mettre en colère.

Qu’est-ce que ça peut te faire ce que je fais ici ?! Tu n’avais pas l’air de beaucoup t’en préoccuper quand cette espèce de pimbéche t’embrassait à pleine bouche !!

La colère se lisait clairement sur ses traits. Elle avait une furieuse envie d’envoyer un coup de poing dans le visage de Clint. Elle était ravie de le revoir, bien sûr, mais elle lui en voulait. Elle devait pourtant se concentrer sur leur mission, le temps leur était compté. Mais elle ne parvenait pas à oublier ce qu’elle venait de voir. Elle se rapprocha comme une furie de Clint et envoya un violent coup de poing dans sa mâchoire droite. Cela ne la soulageait pas plus que cela. Et, connaissant l’archer, il ne la laisserait pas faire sans réagir…

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

Revenir en haut Aller en bas

Clinton F. Barton

HAWKEYE ✤ Point & Shoot

avatar


Messages : 40
Date d'arrivée : 06/10/2013
Localisation : Cherches pas trop, tu risquerais d'avoir le vertige ...
Célébrité : Jeremy Renner
Crédit : Psykotik & Tumblr


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Mer 30 Oct - 20:03



Black Widow & Hawkeye
P

our le moment, tout se passait comme prévu. Tout du moins pour le moment... car les choses allaient très rapidement prendre une toute autre tournure. Alors que Clint jouait parfaitement bien le rôle d'un charismatique et richissime séducteur, dont il s'inspira presque de Stark d'ailleurs tout en exagérant, il se rendit compte à la dernière minute que Natasha est également de la partie. Au vue de sa splendide tenue et de la popularité énervante qu'elle semble déjà avoir auprès de la gente masculine, l'archer compris qu'il allait devoir prendre sur lui histoire de ne pas faire de scandale au beau milieu de cette mission particulièrement périlleuse pour nos deux agents du SHIELD. Voir la belle russe attirer la courtoisie des autres hommes ne lui plaisait pas du tout et pouvait le ronger durant des jours... même si cela ne se voyait pas. Étant plus du genre à intérioriser que l'inverse. Mais ce qui le rendait encore plus fou, c'est la raison pour laquelle il était jaloux... il savait et connaissait ses sentiments vis-à-vis d'elle. Mais il se souvenait surtout de la "non réponse" de Natasha. Il avait beaucoup de mal à accepter le fait qu'elle ne veuille pas de lui, il avait du mal à la regarder sans que son cœur s'emballe et en se disant qu'elle ne lui appartiendra jamais... cela le rendait fou. Alors pourquoi la regarderait-il se faire aguicher par d'autres hommes ? Il se connaissait bien et savait qu'il valait mieux pas pour eux, qu'il explose.

Le bras droit de Fury était donc également en colère de supposer qu'elle était là de part son cher patron, qui n'a apparemment toujours pas repris confiance en lui. Depuis l'histoire avec Loki à New-York et le jour où il a tenter d'ouvrir son cœur à l'espionne russe, il avait eu pour idée de prendre ses distances avec elle. En pensant que ce serait mieux ainsi, mais jusque là ça commence plutôt mal. Ce rôle pour cette mission lui était donc tombé à pique à la base, peut-être allait-il pouvoir se changer les idées avec une autre femme ? Idée stupide et purement masculine, peut-être, mais certainement efficace. Enfin, efficace quand on est pas amoureux... Pris donc de colère et de jalousie, mais surtout pour le bien fait de la mission, il n'eut aucun mal à se mettre l'italienne dans la poche et ne regretta pas ce délicieux petit échange de salive et corporel. Même s'il fut de courte durée et que c'était dans un but précis, elle était loin d'être moche et repoussante. Néanmoins... il aurait préféré embrasser d'autres lèvres et toucher un autre corps que celui-ci. Malgré tout il n'en oublia pas la mission et s'occupa donc de sa proie en lui administrant un sédatif, qui lui ferait également oublier ces dernières secondes, trouvant par la même occasion le seul accès non surveillé du bâtiment.

A peine eut-il donc le temps de s'occuper du corps endormi de l'italienne et de se retourner, qu'il se retrouva face à Natasha. Par réflexe, il sorti son arme, mais la rangea bien vite. Le visage de celle-ci semblait particulièrement marqué par de la contrariété. Mais sur le moment, l'archer n'y prêta aucune attention, lui demandant de se justifier sur la raison de sa présence ici d'une manière peu agréable. Oui, il était encore en boule... il l'était d'ailleurs plus souvent que d'habitude et plus facilement depuis que Loki lui a retourné le cerveau. Il ne savait donc pas si c'était encore des restes de symptômes, ou autre chose... lié à ses sentiments pour la belle russe par exemple. Dans tous les cas, il exigeait une réponse, même si il savait à qui il faisait face. Il ne fut tout à coup plus le seul à être en colère, elle aussi l'était, mais pourquoi donc ? Face à la réponse de son interlocutrice, Clint resta abasourdi. Il semblerait qu'elle n'ai pas du tout apprécier l'échange qu'il vient d'avoir avec l'italienne. Mais pourquoi cela la dérangerait-elle ? Elle s'en fiche de lui toute façon, non ? Serait-elle finalement jalouse ? Ou simplement possessive ? Secouant légèrement la tête, les traits aussi froncé qu'elle, il ne savait plus quoi penser.

« Quoi ?? Tu te fous de moi là ?!! »

Haussant un instant le ton, il se demandait vraiment à quoi elle jouait. Même si leur temps était compté et que le moment était mal choisi pour se prendre la tête, ses émotions prirent le dessus et apparemment pas qu'à lui. Il n'eut même pas le temps de répliquer autre chose, que la belle espionne russe s'approcha de lui et lui décocha une splendide droite en pleine mâchoire. Venant d'elle, ce genre de réaction excessive ne l'étonna pas vraiment, mais il resta tout de même quelque peu sonné durant quelques secondes. On peut dire qu'elle ne l'avait pas raté. Se rattrapant au mur juste derrière lui, il se massa un instant la mâchoire avant de la fusiller du regard. Sa colère, déjà importante, monta d'un cran. Elle ne lui faisait pas peur et il n'était pas homme à se laisser faire. A son tour, il se rapprocha vivement d'elle et la plaqua violemment contre le lavabo dans son dos, jusqu'à même presque le briser sous la pression.

« Tu es juste venu ici pour m'espionner c'est ça hein ?? Fury n'arrivera donc plus à avoir confiance en moi !! Et toi non plus à ce que je vois !! »

Les nerfs à vif, c'est comme Clint n'arrivait à nouveau plus à se contrôler. Sa colère pris le dessus, mais aussi autre chose qu'il n'arrive pas du tout à maitriser. Il a beau avoir un tempérament calme et discret, furieux il peut devenir méconnaissable...


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas

Natasha Romanoff

BLACK WIDOW ✤ Love is for children

avatar


Messages : 47
Date d'arrivée : 01/07/2013
Célébrité : Scarlett Johansson


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Sam 2 Nov - 15:27



RESTONS SERIEUX, MALGRE TOUT...
Feat Clint

Natasha avait l’habitude des missions d’infiltrations. Elle savait que la discrétion était un critère de réussite. Elle savait qu’il n’y avait pas que la rapidité et la force qui comptaient. Une maîtrise parfaite du terrain, une connaissance des adversaires ainsi qu’une coordination parfaite avec son partenaire. Le fait que des coéquipiers s’entendent était également primodiale. Bon nombre de missions avaient échoué à cause de divergence entre agents. Depuis, Fury avait ajusté l’entraînement des agents et les binômes formés respectaient en général les affinités de chacun. Natasha avait toujours eu des sentiments forts à l’égard de Clint, bien qu’elle ne les assume absolument pas. C’était pour cette raison qu’on les avait unis en mission. Ils en avaient fait des opérations tous les deux. Et Natasha a toujours ressenti ce petit quelque chose lorsque Clint devait séduire une femme pour obtenir des informations. Tout avait changé après la fin de la guerre pour le Tesseract. Clint lui avait avoué ses sentiments et Tasha avait eu peur. Oui, peur. C’était aussi simple que cela. Elle craignait de le perdre, comme elle avait perdu autrefois son époux, Shostakov, ce qui lui avait valu son fameux surnom de Veuve Noire. Et il y avait Tony bien sûr… Tony avec qui la relation était plus que troublée. Rien n’était clair dans sa tête et c’était pour cela qu’elle n’avait rien répondu.

Fury ne faisait toujours pas confiance à Clint. Il était tombé entre les mains de Loki une première fois, cela pouvait fort bien recommencer. D’autant que personne n’avait jamais été confronté à une telle possession d’un esprit par un Asgardien sur Terre. On ignorait donc la durée de l’effet. Le coup sur la tête que Tasha lui avait donné était-il suffisant pour réellement le libérer de cette emprise ? Personne ne le savait. Mais ce qu’on savait, c’était que la personnalité de Clint avait été durablement affectée. Il était plus bougon, plus impétueux par moment. On mettait cela sur le compte des effets du maléfice de Loki mais Natasha savait que cela coïncidait peu ou prou avec la révélation de ses sentiments envers elle et l’absence de réponse. Natasha depuis, ne savait que faire. Sans nul doute devait-elle mettre les choses au clair avec Tony avant de donner une réponse définitif à Clint. Oui, elle avait des sentiments pour lui et puissants avec ça. Mais toutes ses histoires d’amour avaient toujours très mal finies. Elle ne voulait pas que Clint en fasse les frais à son tour. Elle avait observé le manège de Clint et cela ne lui plaisait pas du tout, confirmant par là même que ses sentiments étaient bien plus forts qu’elle ne voulait le reconnaître. Elle les avait suivi dans les toilettes, fulminant et prête à faire un malheur contre cette italienne.

Clint avait, par pur réflexe, braqué son arme sur elle avant de l’abaisser dès qu’il l’eut reconnu. Il semblait en rogne mais Natasha n’avait aucune idée de la raison. Rapidement, elle raccorda les wagons. Naturellement, si Fury ne l’avait pas mis au courant de sa présence, il en concluait fort justement que le chef du SHIELD ne lui faisait pas confiance et avait envoyé Natasha le surveiller. Mais l’espionne n’avait que faire du SHIELD, des missions ou de quoi que ce soit d’autre. Elle avait lancé sa réponse d’un ton venimeux, la colère animant chacun de ses traits. Elle était impulsive et sanguine, son ascendance russe sans aucun doute. Et actuellement, elle n’avait qu’une vision en tête, celle de Clint embrassant à pleine bouche l’italienne. Elle avait envie de lui faire mal, d’aller se jeter dans les bras du premier inconnu pour faire la même chose, juste pour lui faire de la peine. Une femme sait toujours appuyer là où ça fait mal.. Clint était toujours en rogne visiblement et lorsqu’il entendit les paroles de la russe, il lui demanda d’un ton cassant si elle se foutait de lui.

Je te donne vraiment l’impression de ne pas être sérieuse, là ?!

Le ton montait et nul ne pouvait savoir où ça les mènerait. Les sentiments prenaient le dessus et ce n’était jamais bon. Tasha ne put se contenir et s’avança rapidement, lançant un solide coup de poing dans la mâchoire de l’archer. Ce dernier recula dos au mur, sonné pour quelques secondes, se massant la joue. Natasha en ressentit presque du soulagement. Elle n’était pas la seule à avoir mal. Elle savait qu’il n’allait pas se laisser faire et elle avait raison. Se reprenant, il fonça sur elle, la plaquant brutalement dos au lavabo. Natasha grimaça en sentant le choc de la céramique contre ses vertèbres. Elle se mordit la lèvre, bien décidée à ne pas lui faire le plaisir de lui montrer qu’il lui avait fait mal. Les reproches de Clint la firent sourire.

Oui, Fury n’a pas confiance. Je me contente d’appliquer les ordres, comme tu le ferais à ma place. On m’a demandé de te surveiller, pas de te tuer. Mais puisque tu penses que je ne te fais pas confiance, très bien, débrouille-toi !

Elle le repoussa violemment et s’enfuit des toilettes. Marchant d’un pas normal, elle prit le temps de remettre sa robe en place. Elle retrouva dans la foule le jeune homme qui lui avait proposé un verre de champagne. Elle était furieuse, perdue et elle fit une chose parfaitement stupide…

A peine quelques minutes plus tard, c’était dans les toilettes de femmes que Natasha se trouvait, l’inconnu collé à elle. Il l’embrassait violemment, faisant glisser les bretelles de sa robe le long de ses épaules dénudées. Elle ferma les yeux, bien décidée à ne pas penser à Clint. Elle voulait lui faire mal, aussi mal que ce qu’elle avait ressentie quelques minutes plus tard. Et elle savait que Clint l’avait suivi après sa sortie des toilettes…

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

Revenir en haut Aller en bas

Clinton F. Barton

HAWKEYE ✤ Point & Shoot

avatar


Messages : 40
Date d'arrivée : 06/10/2013
Localisation : Cherches pas trop, tu risquerais d'avoir le vertige ...
Célébrité : Jeremy Renner
Crédit : Psykotik & Tumblr


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Dim 3 Nov - 2:39



Black Widow & Hawkeye
E

tait-ce trop tard ? La mission venait tout juste de commencer, que l'un des meilleurs agents du SHIELD se laissa déjà emporté. Les émotions prirent total possession de lui et même le coup de poing en pleine de figure ne le réveilla pas plus que cela. Entraîné pourtant pour garder son sang froid en toute situation et avoir un total contrôle de lui-même, on peut dire qu'en cet instant, ce n'était pas du tout le cas. Et il le savait, il se voyait en train de perdre les pédales... et c'est bien souvent ce qu'il se produit lorsqu'il est en présence de Natasha. Ne supportant pas qu'on lui fasse du mal, qu'on la drague, qu'on s'approche d'elle... ne supportant pas grand chose en fait. Même s'il a pu faire et réussir bon nombre de missions à ses côtés, celles-ci restaient généralement mémorable. Et c'était bien parti pour que ça le devienne à nouveau. Malgré la douleur que lui infligeait sa mâchoire, il n'allait pas se laisser faire pour autant et encore moins exprimer plus longtemps sa douleur. Il plaqua donc violemment Natasha contre le lavabo dans son dos, sans ménagement. Malheureusement pour lui, elle réussie à le repousser avec force et à s'enfuir. Se retrouvant à nouveau dos au mur, il retrouva son équilibre tout en exprimant un faible grognement. Alors c'était ça, Fury ne lui faisait toujours pas confiance. Cela pouvait se comprendre, mais en cet instant, l'archer n'était pas d'humeur conciliante. Ce qui le dérangea également, fut la fureur de Natasha vis-à-vis des attouchements qu'il a eut avec l'italienne. Car il faut le dire, c'est elle qui a déclenché les hostilités... Serait-elle donc réellement jalouse ? Lui n'en comprenait absolument pas la raison étant donné qu'elle a pris un malin plaisir à lui mettre un râteau il y a peu... Et effectivement il est vrai que depuis ce jour, son irritabilité ne s'est pas du tout arrangé avec ça.

Comme si cela ne suffisait pas, la tension monta d'un cran. Clint n'était pas calmé, bien au contraire. Toujours très coléreux, il suivi Natasha en dehors des toilettes, remettant sa veste sur le dos comme si de rien n'était et passant une main dans ses cheveux. Malgré la foule, son oeil de lynx ou plutôt de faucon n'en perdit pas un morceau. Il ne la quittait pas des yeux. Sa respiration était rapide, forte... Peut-être un peu trop. Il devait se maitriser s'il ne voulait pas être suspecté. Il tenta de reprendre le dessus sur lui-même en piquant une coupe de champagne à un des serveurs et en la buvant d'une traite. Bon au moins il pourrait faire mine d'être ivre. Ce qu'il était d'ailleurs, mais pas de la boisson... d'autre chose. Natasha le rendait fou et dans tous les sens du terme. Cette tension passionnelle et dangereuse qu'il y avait entre eux, est inexplicable et ingérable. La mission totalement mise entre parenthèse, toute son attention était concentré sur son espionne. Qui d'ailleurs, au grand damne de Clint, s'échappa à son tour avec l'homme de tout à l'heure. Fronçant très gravement les sourcils, il se demanda une nouvelle fois à quoi elle jouait ? Elle se dirigea vivement en direction des toilettes des femmes.

« Elle ne va tout de même pas... »

Marmonna l'archer entre ses dents, les serrant par la même occasion tout comme ses poings d'ailleurs. Sans attendre plus longtemps, il les suivi, mais s'arrêta juste devant la porte. Une femme le regarda bizarrement durant un instant, mais il n'y prêta aucune attention. Son rythme cardiaque s’accéléra... Il savait ce qu'elle était en train de faire... Entendant déjà les bruits au travers de la porte. C'est non sans la moindre discrétion qu'il pénétra dans la pièce, se retrouvant face à Natasha en train de se faire embrasser et tripoter par l'homme de tout à l'heure. Le cœur de Clint se brisa en une seconde, soudainement envahis par des sueurs froides et surtout des idées de meurtres comme jamais il n'en a encore eu. Comptait-elle lui faire payer ce qu'il avait fait tout à l'heure ? Sauf que lui c'était dans le but de la mission et non pour la faire souffrir, contrairement à elle... N'en croyant toujours pas ses yeux, il fusilla Natasha du regard, mais surtout l'homme... Comme si ses yeux avaient été remplacé par son arc et ses flèches. Son teint était pâle et ses mains tremblantes. Non... il n'avait pas le droit de la toucher. Même si elle ne lui appartient pas, son cœur criait de douleur et de rage.

Il verrouilla la porte des toilettes, avant de se rapprocher vivement d'eux, fou de rage. Clint attrapa férocement l'homme par le colle de sa chemise, le tirant en arrière histoire de l'écarter de Natasha et surtout d'avoir le champ libre pour lui donner une bonne droite qui l'envoya valser à l'autre bout de la pièce. Mais alors que l'archer s'apprêtait à revenir vers lui, ce dernier se redressa et fonça tête baissé sur lui pour le plaquer dos au mur. Clint riposta non sans difficulté en lui donnant un coup de genoux dans l'estomac et dans les parties. A moitié à terre, le faucon attrapa sa tête d'une main et la fracassa contre une des cabines, allant même jusqu'à entrer dans l'une d'entre elle. Le maintenant toujours fermement par les cheveux, il plongea la tête de l'homme dans la cuvette, très tenté par l'idée de le noyer. Ce qu'il ne manqua presque pas de faire d'ailleurs. Mais il sorti sa tête de la cuvette une fois celui-ci inconscient, le laissant dans cette position très humiliante. Clint se redressa, sorti de la cabine, puis repris son souffle tout en s'appuyant contre le lavabo. Il préférait tourner le dos à Natasha pour le moment, au moins le temps qu'elle se rhabille et qu'il calme un peu sa rage... Même si cela risquait de ne pas être simple du tout.

« .... J'espère que tu es satisfaite... »

Son cœur lui faisait mal, très mal... il était sincèrement blessé de ce qu'il venait de voir. D'accord, ils sont quitte. Sauf que contrairement à lui, elle sait qu'il a de réels sentiments pour elle...


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas

Natasha Romanoff

BLACK WIDOW ✤ Love is for children

avatar


Messages : 47
Date d'arrivée : 01/07/2013
Célébrité : Scarlett Johansson


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Dim 3 Nov - 14:04



RESTONS SERIEUX, MALGRE TOUT...
Feat Clint

Tout allait mal finir… C’était évident. Tout avait été scellé à l’instant même où Clint avait franchi les portes de toilettes avec son italienne. Natasha avait lancé un violent coup de poing dans la mâchoire de l’archer. Cela l’avait-elle soulagé ? Pas vraiment. D’un certain côté, oui, cela lui avait fait du bien. Mais elle savait pertinemment que Clint allait répondre. Natasha avait été entraînée en tant qu’espionne à toujours conserver son sang froid, à ne pas se laisser aller. Mais l’archer avait le don de la faire sortir de ses gonds. C’était bien le seul à avoir ce pouvoir. Et ce, depuis quasiment le début de leur relation. Mais elle avait l’impression qu’auparavant, elle arrivait davantage à se contrôler, à se maîtriser. Etait-ce les révélations que le jeune homme lui avait faites qui la poussaient ainsi à s’abandonner à ses sentiments ? Elle ne devait pas céder, cela n’apporterait que des problèmes. Mais Natasha n’était plus en mesure de résister. La vision de l’italienne embrassant Clint avait définitivement rompu le barrage. Et à présent les flots de sa colère grondaient, menaçant de tout engloutir. Comme elle l’avait deviné, Clint ne se laissa pas faire et la plaqua violemment contre le lavabo, ce dernier se fissurant sous le choc. Mais Natasha parvint rapidement à se dégager et elle quitta les lieux. Elle avait les larmes aux yeux mais les ravala. Son regard se porta sur les invités, sans les voir. Clint venait de lui faire plus mal qu’il ne lui avait jamais fait. Certes, elle ne lui avait donné aucune réponse lorsqu’il lui avait ouvert son cœur mais était-il aussi dupe que cela ? Ne voyait-il pas ses craintes, ses doutes ? Et pourquoi en aurait-elle si elle n’était pas attachée à lui ? Le cœur de l’espionne battait à tout rompre, près à sortir de sa cage thoracique. Elle voulait lui faire mal, qu’il ressente ce qu’elle ressentait en cet instant. Elle frissonna et lorsque le jeune homme qu’elle avait précédemment rencontré revint la voir, sa décision était prise.

Oh, bien sûr, c’était ridicule et puérile. Natasha était une femme très douée dans l’art de torturer ses adversaires. Elle savait appuyer suffisamment à l’endroit exact où ça faisait mal. Et c’était ce qu’elle s’apprêtait à faire avec Clint. Utiliser ses faiblesses contre lui. Elle avait parfaitement repéré la forme qui l’avait suivi une fois qu’elle eût quitté les toilettes. Clint ne la lâchait pas des yeux et Natasha le sentait. Tant mieux. Il n’aurait que ce qu’il méritait. Elle accepta une coupe de champagne que le jeune homme lui apporta et la vida d’une traite, à la grande surprise de son interlocuteur. Il lui en apporta une deuxième qu’elle vida de la même manière. Les russes avaient toujours su tenir l’alcool. L’homme lui murmura quelques compliments à l’oreille auxquels Natasha répondit par un sourire charmeur. Elle n’avait jamais eu grand mal à attirer le regard des hommes. Le conserver en revanche… L’exemple de Clint montrait bien qu’il pouvait passer à autre chose, qu’il était parfaitement capable de coucher avec d’autres femmes malgré les sentiments qu’il avait éprouvé pour elle. Elle déglutit, l’alcool lui réchauffant douloureusement l’estomac. Ce fut elle qui entraîna le jeune homme dans les toilettes des femmes. Elle savait que Clint les suivrait.

Les lèvres de l’homme se collaient à son cou, son corps plaqué contre le sien, ses mains cherchant la moindre courbe de son corps. Un instant, elle imagina Clint la plaquer ainsi contre le mur pour l’embrasser. Elle aurait préféré qu’il fasse cela. Mais il ne le ferait pas. Les soupirs rauques du jeune homme lui donnaient la nausée mais elle était déterminée à lui faire mal. Elle était une espionne, elle avait déjà dû partager la couche d’hommes pour obtenir des informations. Soudain, la porte s’ouvrit avec fracas. L’homme surprit, cessa de l’embrasser pour se tourner vers le nouvel arrivant qui n’était nul autre que Clint. Les regards des deux agents se rencontrèrent durant une fraction de seconde. Natasha avait le regard flamboyant, provoquant. Lascive, sensuelle, elle était un appel à l’étreinte. Clint, de son côté, n’était que fureur, il semblait décocher des traits avec ses yeux noisettes. Il tremblait de rage, cela se voyait parfaitement. Natasha en éprouvant confusément du soulagement et en même temps de la peine. Soulagement de voir qu’il était dans le même état qu’elle quelques instants auparavant, peine de ce qu’elle lui faisait subir.

Tout le reste survint en une fraction de seconde. Clint verrouilla la porte des toilettes avant de se retrouver face à l’homme qui lui intima l’ordre de les laisser tranquilles. Mal lui en prit. Il se jeta sur le jeune homme, l’arrachant à Natasha. Il l’avait saisi par le col de sa chemise et l’envoya à l’autre bout de la pièce d’un solide coup de poing. Etonnamment, le jeune riposta en fonçant sur Clint, tentant de le mettre à terre. Mais l’archer était particulièrement bien entraîné et il lança un violent coup de genoux dans les parties de son adversaire. Le souffle coupé, le jeune homme tomba au sol. Mais Clint ne s’en tint pas là. Tasha ne l’avait jamais vu dans un tel accès de fureur. Il attrapa la tête de son rival et la plaqua de toutes ses forces contre la porte d’une des cabines, éclatant sous le choc. Le jeune homme était méconnaissable, la tête en sang, magma informe. Clint l’attrapa enfin par les cheveux pour lui fourrer la tête dans la cuvette des toilettes, manquant de le noyer. Inconscient, l’homme resta au sol. Tasha n’avait pas bougé, submergée par la violence de la scène et surtout par sa rapidité. Clint était sorti de la cabine et se tenait à présent les mains appuyées sur la lavabo, semblant vouloir se calmer. La jeune femme ne porta guère attention à sa tenue négligée, ses bretelles pendant toujours sur ses épaules dénudées. Son cœur battait à tout rompre. La voix de Clint brisa le silence qui s’était instauré entre eux. La colère s’embrasa à nouveau dans le cœur de la jeune femme. Satisfaite ?! Comment pouvait-il lui dire ça ?!

Elle fonça sur lui, l’attrapant par les épaules, le faisait pivoter face à elle et le plaquant lourdement contre le mur, brisant le miroir qui s’y trouvait. Elle était très proche de lui, elle avait envie de le frapper, de l’embrasser, de lui planter son poignard dans le ventre, de se donner à lui, tout cela mélangé. Mais la colère était la plus forte. Satisfaite ? Comme si c’était sa faute à elle ! Elle dégaina son poignard et le plaqua contre la gorge de l’archer. Sa voix vibrait de colère contenue.

Satisfaite !! Moi ?! Je ne serai satisfaite que lorsque cette italienne pourrira, les tripes à l’air !

Dans ses yeux, des larmes de rage perlaient, menaçant de couler à tout moment.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

Revenir en haut Aller en bas

Clinton F. Barton

HAWKEYE ✤ Point & Shoot

avatar


Messages : 40
Date d'arrivée : 06/10/2013
Localisation : Cherches pas trop, tu risquerais d'avoir le vertige ...
Célébrité : Jeremy Renner
Crédit : Psykotik & Tumblr


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Ven 8 Nov - 20:07



Black Widow & Hawkeye
U

n jeu assez malsain et loin d'être amusant commençait à naître entre les deux espions, qui à la base sont en ce lieu pour une mission précise et non pour régler leurs comptes sentimental. Si Fury savait ne serait-ce qu'un tiers de ce qui est en train de se passer, il y aurait des chances pour qu'il les renvoie sur le champ et ce même s'ils sont ses deux meilleures recrues. Mais pour une fois, c'est le coeur qui dominait la partie et non la raison. L'entraînement et l'expérience a beau être là, cela n'empêche pas les sentiments de faire surface et encore moins quand cela concerne l'amour. Car oui... Clint est amoureux de Natasha. Même s'il a mis beaucoup de temps à se l'avouer, il ne pouvait plus le nier. Au point d'avoir même été jusqu'à le lui avouer. Mais finalement, il regretterait presque de l'avoir fait. Ayant l'impression qu'elle s'amuse de cela dès à présent... Car non seulement elle ne lui a jamais donné de réponse, mais elle s'est étrangement rapproché de Stark et ce soir s'amuse avec un autre homme comme pour se venger de ce que lui avait précédemment fait avec l'italienne. A quoi tout cela pouvait-il bien rimer ? Et surtout... comment tout cela allait-il se terminer ? A ce stade, Clint était incapable d'y réfléchir ni-même d'avoir envie que cela se termine bien. De nature imprévisible, c'est la rage qui pris littéralement dessus sur la raison et son sang-froid pourtant inébranlable en temps normal.

Cette vision qu'il avait maintenant de Natasha, en train de se faire tripoter et embrasser à pleine bouche le rendait presque aussi incontrôlable que Hulk. Au point de mettre K.O l'homme qui avait osé poser les mains sur sa 'Tasha. Son comportement fut d'une rare violence, une violence qu'il n'utilise que durant ses cibles, ses ennemis et non envers de simples inconnus. Mais là... cela dépassait tout entendement. Il ne supportait pas de voir un homme sur elle, la toucher et lui faire ce que lui rêverait de lui faire. Même si elle ne lui appartenait pas, il la voulait encore et toujours... malgré le fait qu'il n'y ait peut-être aucun espoir. Mais l'archer n'est pas homme à abandonner, bien au contraire. Après cette violente dispute qui ne dura que quelques secondes, Clint alla s'appuyer contre le lavabo et demanda à la belle rouquine si elle était satisfaite de s'être vengé, en quelque sorte. Mais au lieu d'obtenir une réponse verbale, elle se rapprocha vivement de lui pour le retourner et le plaquer contre le mur dans son dos. Brisant le miroir qui s'y trouvait par la même occasion. Le regard froncé et toujours dominé par la colère, Clint ne cilla même pas, restant inexpressif. Comme s'il ne ressentait plus rien, plus de douleur... en fait, comme bien souvent, il était à nouveau en train de tout intérioriser. Et ça valait peut-être mieux comme ça, vu ce qu'il est capable de faire quand il est dans cet état...

Il ne voulait pas faire de mal à Natasha à cause de sa jalousie, même s'il en avait presque envie... Tout se mélangeait en lui, il était perdu... Qu'attendait-elle au juste de lui ? La distance entre leur deux corps était quasi nulle, dangereuse. Il noya intensément son regard dans le sien, ne cessant malgré tout de lui tenir tête. Même quand elle glissa son poignard sous sa gorge. Il ne tremblait pas, ne la quittait pas des yeux et en eut même un petit rictus... Il n'avait pas peur d'elle ni de son arme. Après tout, cette dernière ne pourrait pas le faire plus souffrir que ce qu'il venait de voir ou que s'il devait se faire à l'idée qu'il n'aurait jamais Natasha, qu'elle ne l'aimait pas. De toute manière, il aurait toujours été prêt à mourir pour elle... Puis il savait qu'elle n'allait pas le faire. Ce n'est pas la première fois qu'ils se retrouvent tous les deux dans ce genre de situation... Néanmoins, le regard de Clint changea à la vue de celui de Natasha et à ses paroles. C'était peut-être bien l'une des premières fois qu'il voyait autant de larmes dans ses yeux... Cela l'avait donc réellement affectait ? Il n'y avait donc plus de doutes possible...

« Alors c'est elle... tu es jalouse. »

Il ne fallait pas oublier que lui aussi est un espion et malin en plus de ça. En arriver là, pour enfin avoir cette certitude, même si c'était également pour la mission... Continuant de fixer un instant l'espionne, il attrapa vivement son bras pour le bloquer et la faire pivoter à son tour de sorte à ce que ce soit elle qui se retrouve contre le mur, le couteau sous la gorge. Frôlant dangereusement le cou de sa belle rouquine avec son propre poignard, il rapprocha doucement son visage du sien, la dévisageant d'un regard brûlant et désireux. Elle pouvait sentir sa respiration et lui la sienne. Il mourrait d'envie de l'embrasser, de lui montrer à quel point il la désirait et surtout à quel point il en avait que faire de cette italienne.

« Et il a fallut que tu fasses la même chose... alors que tu sais pertinemment que... »

Clint tiqua un instant, détournant le regard. Non, il ne devait pas faiblir une nouvelle fois. Ne baissant pas sa garde pour autant, il continuait de la maintenir avec force, histoire qu'elle reste à sa merci ou du moins pendant un temps. Leurs corps étaient à présent quasiment l'un contre l'autre, la tenue de l'espionne toujours négligée... Il déglutit, avant de reprendre et de se rattraper sous d'autres termes.

« ... je pourrai tuer pour toi ! »

Ce qui est tout à fait vrai, il a d'ailleurs bien faillit le faire il y a quelques secondes à peine. D'ailleurs, c'est même une chance qu'ils ne se soient pas fait tous les deux encore repérer avec tout ça...


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas

Natasha Romanoff

BLACK WIDOW ✤ Love is for children

avatar


Messages : 47
Date d'arrivée : 01/07/2013
Célébrité : Scarlett Johansson


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Dim 10 Nov - 2:03



RESTONS SERIEUX, MALGRE TOUT...
Feat Clint

Tout partait en cacahouètes. La mission était carrément passée au second plan, voir au troisième plan même. Nul doute que Fury, s’il venait par malheur à apprendre ce qui s’était passé, leur ferait payer cher ce coup de folie. Il les renverrait, le virerait du SHIELD tout simplement. Mais en cet instant, ni Clint ni Natasha ne pensait réellement à cela. Tout à leurs sentiments, ils étaient concentrés sur bien autre chose que le risque d’être renvoyé. Natasha ne savait pas quoi décider, quoi faire. Elle avait été perdue lorsque Clint lui avait avoué ses sentiments pour elle. Elle avait peur de le perdre, peur de créer de la dissension au sein des Avengers. Pouvait-elle prendre une pareille responsabilité alors que le monde avait besoin de cette équipe de super-héros ? Mais, même si elle ne lui avait donné aucune réponse, elle ne lui avait pas dit non pour autant. Ne pouvait-il comprendre qu’elle était en proie au doute ? Et imaginer que, si elle hésitait, c’était bien parce qu’un sentiment très fort la liait à lui ? Alors oui, lorsqu’elle l’avait vu avec son italienne, l’embrassant et la caressant, elle avait pété un câble et des envies de meurtre étaient nés en elle. Tout dérapait, Natasha était encore furieuse, sous le coup de la colère et elle n’avait aucune envie d’être arrangeante ou de se calmer. Tout allait mal finir…

Natasha vit avec surprise la violence de Clint se déchaîner contre le pauvre homme qu’elle avait été cherché. Cette violence, elle l’avait ressenti quelques instants auparavant envers la femme avec qui Clint était… Elle avait presque eu de la peine pour le pauvre bougre qui s’était retrouvé le visage en sang, à moitié noyé sur le bord de la cuvette des toilettes. Une victime collatérale des jeux d’amour des agents du SHIELD. Mais comment Clint pouvait-il mal le prendre alors qu’il venait de faire exactement la même chose quelques minutes auparavant ?! Elle n’avait fait que lui rendre la monnaie de sa pièce après tout. Elle trouvait ça gonflé de se sentir offusqué. La violente altercation terminée, Clint se plaça face au lavabo, posant ses mains de chaque côté. Sa voix rauque résonna dans le silence, lui demandant si elle était satisfaite. C’en était trop, vraiment. Non seulement il s’était rapproché beaucoup plus que ne le nécessitait la mission de cette pimbèche, mais en plus ça allait être de sa faute ?! En deux pas, elle fut sur lui et le plaqua violemment dos au mur, brisant le miroir qui y était accroché. Clint ne broncha pas, continuant de la défier du regard. Natasha tremblait de fureur, son regard flamboyant. Bien sûr, elle connaissait l’espion et elle savait que la réponse ne tarderait pas à venir, aussi violente que la sienne. Mais elle n’en avait cure pour le moment. Tout ce qu’elle voulait, c’était déverser son trop plein de rage.

Leurs deux corps étaient quasiment collés l’un à l’autre. La lame du poignard était collé à la gorge du jeune homme et la main de Natasha tremblait tellement de colère qu’un mince liseré de sang perlait sur le fil de la lame. Clint noya littéralement son regard dans le sien et Natasha soutint l’échange. Il la provoquait, gardant son sang-froid comme il savait si bien le faire en mission. Il eut même un sourire qui ressemblait plus à un rictus et Natasha sentit sa colère grandir davantage, si c’était possible. Il se moquait d’elle par-dessus le marché ! Il ne la prenait pas au sérieux ? Pourtant, il la connaissait par cœur, il savait de quoi elle était capable. Ils avaient été tous deux initiés à la torture et savait la faire subir aux autres comme y résister eux-mêmes. Certes, ce n’était pas la première fois qu’une discussion avait dégénéré entre eux. Mais jamais Natasha n’avait atteint de tels sommets de fureur. Elle avait lancé d’une voix vibrante de colère qu’elle ne serait satisfaite que lorsque l’italienne serait morte dans d’atroces souffrances. Le regard de Clint changea alors. Il murmura quelques mots qui énervèrent encore la jeune espionne. Oui, elle était jalouse et non, toute vérité n’était pas bonne à dire.

La jalousie, c’est pour les enfants.

Ce n’était qu’une belle formule, pour cacher la vérité. Car oui, Clint avait visé juste, comme toujours avec l’archer. Elle était jalouse, cela lui rongeait le ventre, lui détruisait le cœur. Clint continuait de la fixer du regard quand soudain, vivement, il se saisit de son bras, le tordit et la fit pivoter. Natasha se retrouva à son tour dos au mur, la lame du poignard à présent sur sa gorge. La jeune femme gardait la tête redressée, limite penchée vers l’arrière, le regard vers le bas ne lâchait pas celui de Clint. Elle restait immobile, sachant pertinemment qu’il ne serait pas capable de lui trancher la gorge. Le désir se lisait dans ses yeux et devait également se dessiner dans ceux de Natasha. La jeune femme sentait le souffle de Clint sur ses lèvres et son cœur battait de plus en plus vite. Elle ne savait plus si c’était la colère ou autre chose…

Oui, j’ai fait la même chose pour te montrer à quel point ça fait mal.

Sa voix avait claqué comme un fouet, sec, froid, précis, tranchant. Mais son regard brûlait toujours de cette flamme dévorante, entre le désir et la fureur. Son épaule était toujours découverte, sa robe dévoilait une partie de ses jambes. Le corps de Clint était quasiment collé au sien. Il continuait de la maintenir contre le mur, le poignard contre sa gorge. La jeune femme ne bougeait pas et la fin de la phrase résonna dans le silence de la pièce.

Tu es prêt à tuer pour moi ? Est-ce tout ce que tu es capable de faire pour moi ?

La phrase pouvait sonner comme un reproche mais ce n’en était pas un. C’était une provocation. Etait-il capable de prendre avec force ce qu’il désirait si ardemment ? Natasha bouillonnait, de violence mais aussi de désir. Il suffisait qu’il déclenche la curée. Un rien et elle serait à lui. Ici même. Elle le savait, elle le sentait. La seule question était de savoir s’il se lancerait. Natasha n’était pas femme à attendre. Elle redressa sa tête, forçant avec son cou sur le poignard qui la maintenait prisonnière. Le sang perla alors qu’elle appuyait de plus en plus sur la lame. Elle ne quittait pas Clint du regard. Elle murmura alors :

Prêt à tuer ? Vas-y, Clint. Frappe. Tue-moi. Ce n'était pas pour ça qu'on t'avait envoyé la première fois qu'on s'est rencontré ?

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

Revenir en haut Aller en bas

Clinton F. Barton

HAWKEYE ✤ Point & Shoot

avatar


Messages : 40
Date d'arrivée : 06/10/2013
Localisation : Cherches pas trop, tu risquerais d'avoir le vertige ...
Célébrité : Jeremy Renner
Crédit : Psykotik & Tumblr


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Ven 15 Nov - 0:08



Black Widow & Hawkeye
O

n pouvait presque supposer que la mission était devenue petit à petit totalement inexistante pour nos deux agents, qui en temps normal ne laissent aucun répits ni à leurs sentiments, ni à leurs émotions. Cette fois, il était temps d'exploser. Ils n'avaient pas vraiment choisi l'instant ni le lieu pour le faire, mais c'est que ça devait bien arriver un jour ou l'autre. En lâchant deux bombes à retardement sur un même terrain, il fallait forcément s'attendre à ce qu'il y ait un jour une explosion. Que Natasha ait ou non des sentiments pour lui, l'archer lui était rancunier de ne pas lui avoir donné la moindre réponse au moment où lui a osé s'ouvrir à elle. Cet évènement dans leur relation fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Depuis ce qui lui était arrivé avec Loki, il voulait plus profiter de la vie, de chaque instant... de Natasha. Et alors qu'il avait dans l'intention d'avance d'un grand pas vers elle, elle recula. Ce petit jeu entre eux a beau l'amuser, ce faux pas lui fit l'effet inverse. Et connaissant bien la russe, il savait qu'en insistant il n'aurait pas plus de réponse. Alors avant même de savoir qu'elle le rejoindrait durant cette mission, il aurait peut-être déjà eu l'idée de la rendre jalouse. Une bêtise voir gaminerie, peut-être, mais au moins il serait fixé. C'est que notre tireur d'élite peut s'avérer patient sur le terrain, arc ou fusil semi-automatique en main, mais non lorsque cela concerne ses relations avec autrui. Et voilà qu'à présent, il avait enfin sa réponse. Cette fameuse réponse dont il attendait tant... même si rien n'était encore acquis ni certain. Mais au moins, il était sûr à présent de bien percevoir une cible sur son front sur laquelle il est inscrit "jalousie". Là, il était satisfait. Satisfait de ne pas avoir dragouiller cette italienne pour rien, même si à la base ce n'était pas du tout dans le but de provoquer la jalousie de Natasha. Le duo d'assassin étaient donc tous deux terriblement enragés et à la fois dominé par une autre tension un peu plus... bestiale. A tel point, que des "innocents" finissaient blessés et qu'on en arriva au point de sortir une arme. C'est tout d'abord elle qui le menaça de son poignard, avant que le faucon ne reprenne rapidement le dessus, la coinçant contre le mur lame sous la gorge. La pression et la température continuait de grimper, tandis que quelques gouttelettes commencèrent à glisser le long de la lame. Les deux agents se défiaient du regard, intensément, sans rien lâcher des deux côtés. Pourquoi en arrivaient-ils donc à ce point là ? Dans tous les cas, il est évident que Clint n'allait pas tuer sa belle rouquine... chose totalement impensable et qu'il ne pourrait faire.

Elle voulait donc lui montrer à quel point il avait réussi à lui faire mal tout à l'heure ? En s'amusant avec la belle italienne ? Comme s'il avait besoin d'exemple pour savoir ce que ça fait, comme s'il était le vilain de l'histoire, celui qui la volontairement fait souffrir... Ne cillant pas une seconde, l'archer était toujours enragé et maintenait fermement le poignard sous la gorge de l'espionne, qui elle se pencha un peu plus en avant sans peur que la lame l'égorge ni le lui fasse mal. Cette vision ne lui plaisait pas du tout... Mais il garda son sang-froid, malgré tout. A présent, elle le provoquait... Allant jusqu'à faire rejaillir les fantômes du passé, Budapest. Oui à cette époque il avait effectivement eu pour mission de la tuer, mais au lieu de ça, il la sauva. Et il ne le regrettait pas... Comme si lui dévoiler qu'il était prêt à tuer pour elle ne suffisait pas ? Que voulait-elle donc de plus ? Pour lui, la réponse était simple... il la voulait elle ! Leur corps toujours aussi dangereusement proche, le regard furieux de Clint fut petit à petit envahit par le désir... un désir qui commençait à devenir de plus en plus difficile à maîtriser. Même pour quelqu'un qui a été spécialement entraîné pour ça. La gorge de Clint se noua lors d'un instant... se rappelant de la décision qu'il avait prise au moment où il l'avait rencontré pour la première fois, qu'elle était dans son viseur et qu'il n'avait plus qu'à appuyer sur la détente... Qu'aurait finalement été sa vie s'il l'avait fait ? Serait-il un jour tombé amoureux d'une autre femme autant qu'il peut l'être de Natasha ? Il n'avait même pas envie d'avoir la réponse à ses questions. Il avait pris la décision de l'épargner et ne le regretterait jamais. Même si, comme toujours, la belle russe savait mettre le doigt là où il fallait. Subtile et sournoise quand elle veut, il fallait donc qu'elle fasse remonter cette affaire à la surface. Mais elle non plus n'était pas face à n'importe qui... Cependant, la situation commença soudainement à prendre une drôle de tournure. Elle le provoquait, le mettait au défi... le genre de chose à laquelle Clint a beaucoup de mal à résister.

Il cru lire également du désir dans les yeux de la jolie rouquine, malgré sa colère. Elle a un charme débordant lorsqu'elle est énervé de la sorte, dans cette position et dans cette robe à moitié dévêtue... Non... ce n'était pas raisonnable du tout... Sa raison le conseilla de s'écarter d'elle au plus vite et de faire comme s'il ne s'était rien passé, mais ce n'est pas cette fois qu'il allait l'écouter. Toujours enragé lui aussi, il n'allait certainement pas faiblir devant elle et encore moins se défiler. C'est pourquoi il détailla Natasha des yeux avant de répondre à son "défi" à sa façon, se laissant simplement guider par ses envies. Mais avant cela, il fit en sorte qu'elle n'ai plus aucune emprise sur le poignard en jouant un peu avec ses doigts et son poignet. Une fois cela fait, il laissa tomber l'arme au sol tout en continuant de maintenir les mains de sa prisonnière. L'archer rapprocha dangereusement son visage, puis ses lèvres des siennes avant de l'embrasser avec une fougue et une passion sans nom. Le fruit de ses fantasmes était enfin à sa merci... Même si présentement il ne contrôlait plus grand chose, ses gestes l'étaient. Collant complètement son corps contre le sien, il laissa une de ses mains longer ses cuisses jusqu'à presque se faufiler sous la robe tandis que l'autre se balada sur d'autres parties de son corps avant de se glisser derrière sa nuque. Le baiser devint rapidement plus langoureux, brûlant... tout comme ses gestes. Le genre de baisers et de caresses qu'il n'a avec aucune autre femme, qui n'appartiennent qu'à elle et elle seule. Il avait envie d'elle tout comme il la voulait elle, tout simplement. Son cœur battait la chamade, comme s'il allait sortir de sa poitrine. Rien ni personne ne pouvait à présent l'arrêter... Pourtant, ce n'est pas le danger qui manque dans les environs...


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas

Natasha Romanoff

BLACK WIDOW ✤ Love is for children

avatar


Messages : 47
Date d'arrivée : 01/07/2013
Célébrité : Scarlett Johansson


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Dim 24 Nov - 13:42



RESTONS SERIEUX, MALGRE TOUT...
Feat Clint

C’était certainement la mission la pire qu’ils aient jamais faite. Tout simplement parce qu’ils ne se préoccupaient absolument plus de leur objectif. Il semblait que l’heure de régler les comptes étaient arrivés. Cela devait forcément arriver. Mais il était évident que le moment était on ne peut plus mal choisi. Avaient-ils seulement eu le choix. Trop de sentiments accumulés depuis trop longtemps. Il fallait que ça pète. Et quand une bombe explose, il y a toujours de dommages collatéraux. L’italienne et l’homme que Natasha avait aguiché. Ces deux pauvres bougres n’y étaient pour rien mais ils avaient été pris entre deux feux. Enfin, deux brasiers brûlants, menaçant de tout dévorer sur leur passage, pour être exact. Clint lui en voulait, elle le savait. Elle le connaissait par cœur. Le fait de lui avoir avoué ses sentiments et qu’elle ait reculé, qu’elle n’ait donné aucune réponse, avait été une déception pour le jeune homme. Cette rancœur était à présent perceptible, presque palpable. Oui, il lui en voulait pour ça. Et Natasha était convaincue qu’il avait amené l’italienne ici en partie pour apaiser cette rancœur. Elle avait eu exactement la même réaction avec le type de la soirée. Ils se ressemblaient beaucoup trop. Et la jalousie qui dévorait le cœur de Natasha montrait clairement qu’elle ressentait quelque chose de très fort pour Clint. Pourquoi ne lui avait-elle pas dit oui alors, il y a des mois de cela ? Tout simplement parce qu’elle ne savait pas à cet instant où elle en était. Il y avait Tony. Tony était l’obstacle majeur qui l’avait poussé à ne rien dire. Elle ne pouvait lui dire oui en sachant le trouble qu’Iron Man lui inspirait. Mais elle ne pouvait lui dire non car oui, elle avait des sentiments très forts pour lui. Alors, elle n’avait rien dit. Mais il demanderait tôt ou tard des explications. Et elle devrait les lui fournir. Pour le moment l’heure n’était pas aux explications calmes, loin de là. Clint sembla avoir un rictus, une sorte de joie féroce à voir Natasha jalouse. Cela ne fit qu’augmenter la colère de l’espionne. Une violence sans nom avait pris possession d’elle, comme Clint quelques minutes auparavant envers l’homme en costume. Une violence et un désir entremêlé. Un cocktail explosif. Un poignard fut sorti et Natasha menaça tout d’abord Clint avec. Mais l’archer n’était pas un des meilleurs agents du SHIELD pour rien. Il retourna la situation à son avantage, plaquant Natasha contre le mur et retournant son arme contre elle. Les deux agents plongèrent leur regard dans celui de l’autre. Cela sembla durer une éternité. On aurait presque pu voir des éclairs traverser leurs pupilles.

Elle lui avait craché des paroles venimeuses à la figure, appuyant là où ça faisait mal. Le problème, c’est qu’ils se connaissaient trop bien, ils se connaissaient intimement, sachant les peurs les plus intimes de l’autre. Et les deux espions savaient utiliser ce savoir contre l’autre. Natasha n’avait pas été mal formée. Elle était immobile, Clint maintenant toujours le poignard contre sa gorge. Elle était furieuse d’être ainsi à sa merci et en même temps, aussi étrange et tordue que cela paraisse, elle se sentait presque excitée de cela. Elle appuya alors sa gorge contre la lame, faisant perler le sang et provoquant Clint. Oh oui, elle le connaissait. Et elle savait qu’il n’avait jamais pu résister à la provocation, c’était bien là son point faible. Budapest avait été le commencement de tout ceci. Et elle ne se priva pas de le lui rappeler. Il devait la tuer et il n’avait pas pu. Il ne le ferait pas davantage aujourd’hui, elle le savait. Tasha était une battante qui ne se laissait jamais aller à ses sentiments. Mais à présent, la digue était rompue et son caractère fougueux se révélait dans toute sa splendeur. Elle n’avait pas peur de Clint, quoiqu’elle ne l’avait jamais vu autant furieux qu’en cet instant. Mais lorsqu’elle plongea son regard dans celui de l’archer, le doute n’était plus permis. Un désir impétueux, puissant, se voyait clairement dans ses yeux. Le cœur de Natasha s’emballa mais la colère était toujours présente, se mêlant au désir, l’empêchant d’être douce avec Clint. Elle avait mal, il lui avait fait mal et la vengeance avait toujours été une part du caractère russe. Il était le seul à parvenir à toucher son cœur à ce point. Même Tony, pour qui elle ressentait un trouble certain, ne la rendait pas autant jalouse lorsqu’il était avec Pepper. Alors ? Que devait-elle en conclure en toute logique ? Mais la logique n’était pas vraiment d’actualité. Et elle était incapable de réfléchir correctement, toute à sa fureur.

Elle avait mal, ressentait une colère, une douleur et un désir mêlé, impossible de les séparer. Elle voulait qu’il la prenne, qu’il la possède avec violence pour oublier la douleur qu’il lui avait fait ressentir. Elle voulait lui faire mal. La douceur n’était absolument pas possible dans l’esprit de la jeune femme. Tout se mélangeait, c’était un véritable cauchemar et elle n’attendait qu’une chose, qu’il mette fin à ses tourments. Clint ne la lâchait pas des yeux et Tasha se rendit parfaitement compte qu’il lisait en elle comme en un livre ouvert. Il voyait sa fureur, il sentait son désir bestial et violent, elle était incapable de le lui cacher. Clint emprisonna alors son poignet, le serrant fermement, tandis qu’il lâcha le poignard qui tomba au sol, le son métallique résonnant dans la pièce. Clint se rapprocha alors lentement d’elle avant d’emprisonner ses lèvres avec fougue et passion. Natasha se laissa faire, même si ses bras se contractaient, cherchant à fuir l’emprise du jeune homme qui la maintenait contre le mur. La violence et la fureur ne l’avait pas abandonné, loin de là. Le corps de Clint se plaqua alors contre le sien, faisant naître une vague de chaleur dans le corps de l’espionne. Elle ne put retenir un gémissement lorsqu’une main se glissa le long de ses cuisses, remontant dangereusement sa robe. Le cœur de Natasha lui faisait mal. Il battait à une vitesse hallucinante. La jeune femme ne pouvait dévêtir Clint, ses mains étant toujours emprisonnées par lui. Le baiser était toujours passionné, violent. Tasha mordit violemment la lèvre de l’archer, le sang gouttant alors dans sa bouche et se mélangeant à leurs salives. Il lui faisait tellement de bien et en même temps si mal… La douleur appelait la douleur.

Grâce à sa souplesse légendaire, elle replia rapidement ses jambes le long de son ventre, les amenant jusqu’aux épaules de Clint et le propulsa au sol, se libérant ainsi de sa poigne solide. Elle retomba lestement, le plaquant à son tour au sol, emprisonnant ses poignets. La violence et l’envie. Il n’y avait plus que cela. Tant qu’elle lui asséna un coup de poing avant d’emprisonner à nouveau ses poignets. Natasha retira le haut de l’archer, ses muscles saillants et son torse augmentant son désir. Elle s’assit à califourchon sur lui, se collant à ce corps chaud qu’elle désirait si ardemment. Elle nicha son visage dans le cou de Clint, mordillant la peau sans douceur avant de l’embrasser férocement à nouveau. Elle maîtrisait la situation mais, connaissant l’archer, il ne tarderait pas à renverser les choses… et elle avec.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

Revenir en haut Aller en bas

Clinton F. Barton

HAWKEYE ✤ Point & Shoot

avatar


Messages : 40
Date d'arrivée : 06/10/2013
Localisation : Cherches pas trop, tu risquerais d'avoir le vertige ...
Célébrité : Jeremy Renner
Crédit : Psykotik & Tumblr


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Ven 29 Nov - 12:12



Black Widow & Hawkeye
C

’était bien l’une des premières fois que la mission ne passait pas avant tout le reste pour l’agent Barton. Malgré la force de ses sentiments, toujours présente depuis que son regard a eu le malheur ou le bonheur de croiser celui de la Veuve Noire, il arrivait toujours à passer outre et à garder le contrôle. Mais depuis l’attaque des Chitauris et de Loki à New-York, depuis qu’il a enfin osé s’ouvrir à elle et lui dire tout ce qu’il ressentait pour elle, plus rien n’est pareil. Il avait beau être un agent surentrainé, l’un des meilleurs du SHIELD, il restait un être humain et non un psychopathe. De plus, étant fougueux, impulsif voir même parfois capricieux de nature, cela n’arrangeait pas les choses. Loin de là même… lorsqu’il voulait quelque chose, il faisait généralement tout pour l’obtenir et sans retour en arrière possible. Là, en ce cas précis, il la voulait Elle. Tout ce qu’il ressent pour elle n’est pas minime. Il avait peut-être mis beaucoup de temps pour le comprendre et surtout pour y croire, mais il était véritablement fou d’elle. Et depuis que cette certitude est dans son esprit, il lui était encore plus difficile de se maîtriser. Au point de faire du mal à un inconnu dans les toilettes des femmes, par simple jalousie. Une colère, d’habitude très maitriser et rare chez Clint, qui a plutôt tendance à toujours garder son sang-froid et à ne pas choisir ses cibles sur un coup de tête. A peine révélé, l’amour commençait déjà à lui faire faire des folies et c’était loin d’être terminé…

Cela fait plusieurs bonnes minutes maintenant que les deux agents de Fury se retrouvent enfermés dans les toilettes, ayant eu la chance jusqu’à présent de ne pas s’être fait remarquer. Mais cela n’allait peut-être pas tarder… Cependant, c’était bien le cadet de leur soucis. Devenu tous deux immaitrisable et deux véritables boules de feu, il était à présent impossible d’arrêter la machine. Totalement possédé par deux sentiments puissants, la colère et le désir, qui pouvaient très facilement se lire sur leurs visages et même leurs gestes. Pour le moment, c’est Clint qui menait la danse. Ayant réussi à bloquer Natasha contre le mur et à la débarrasser de son poignard. Malgré tout, elle continua de la provoquer, de le pousser à bout… ce qui ne loupa pas. Elle connaissait ses points faibles, tout comme lui chez elle. Il aurait très bien pu ne pas rentrer dans son jeu et l’ignorer comme elle l’avait fait pour lui il y a de cela plusieurs mois, mais ses sentiments et son désir pour elle restèrent plus fort que le reste. Bien que sa colère et sa rage soit toujours aussi présente, il l’embrassa avec fougue. Il se doutait bien que cela ne la calmerait pas pour autant et ce n’était pas du tout son objectif d’ailleurs. Il était satisfait de pouvoir la maîtriser, la faire taire et de pouvoir tester également les limites de la belle russe. De cet acte, elle se retrouverait au pied du mur, n’ayant d’autres choix que de le rejeter si elle ne l’aime pas ou de lui répondre si c’était réciproque…

L’archer ne ressentit même pas la douleur lorsqu’elle lui mordit férocement la lèvre, continuant de la caresser, de laisser ses mains brûlantes vagabonder sous sa robe. Mais comme il aurait dû s’y attendre, la belle rouquine réussi à reprendre le dessus en usant d’une de ses techniques favorite. Clint se retrouva au sol en un instant, sans possibilité de répliquer. Il grimaça un instant sur le coup de la violence, mais elle revint rapidement sur lui, à califourchon. Elle se débarrassa de son haut en quelques secondes, rapprochant ensuite dangereusement son corps du sien. Toujours furieux, il n’en était pas moins excité. Etant donné l’endroit où ils se trouvent, la situation pouvait dégénérer à tout moment. Mais le désir féroce qu’il ressent pour Natasha était plus que présent. A son tour, elle l’emprisonna et logea ses lèvres dans son cou avant de l’embrasser toujours avec cette même fougue, infatigable. Tout comme elle précédemment, il tenta de se débattre et de se défaire de son emprise. Elle non plus ne manquait pas de force. Le corps de l’agent frissonna de tout son long au contact du sien, savourant chacune de ses caresses et dégustant ses lèvres avec délice. Ce n’était pas pour autant qu’il était prêt de se calmer et encore moins de se laisser faire plus longtemps. Même si l’idée de se faire un peu maitriser, pour une fois et surtout venant d’elle, ne lui déplaisait pas tant que ça finalement. Il détacha finalement ses lèvres des siennes, étirant légèrement sa tête en arrière, il fixa l’espionne à son tour avec une certaine provocation.

« C’est tout ce que tu es capable de faire ? »

Non seulement il la provoquait, mais il se moquait d’elle. Sachant pertinemment qu’il ne serait pas dessus du résultat, tout du moins, si elle rentre dans le jeu. Toujours maintenu prisonnier, mais bien décidé à ne pas le rester longtemps, il fit usage de ses abdos et de la force de ses poignets pour se redresser. Suffisamment pour la faire rouler sur le côté, se débarrasser de son emprise et se retrouver sur elle, entre ses jambes. Sans la quitter des yeux, il remonta encore un peu plus sa robe, dévoilant ainsi une partie de son sublime corps parfaitement bien sculpté. Il balaya son ventre de baisers, remontant jusqu’à sa poitrine pour s’y attarder quelques instants avant de rejoindre ses lèvres qu’il mordilla à son tour. Une de ses mains prit connaissance du tissu du sous-vêtement qu’elle porte un peu plus bas, caressant sournoisement cet endroit. Il se doutait bien qu’elle n’avait certainement pas dit son dernier mot, mais il voulait la rendre folle comme elle avait réussi à le rendre fou.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas

Natasha Romanoff

BLACK WIDOW ✤ Love is for children

avatar


Messages : 47
Date d'arrivée : 01/07/2013
Célébrité : Scarlett Johansson


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Mer 25 Déc - 12:49



RESTONS SERIEUX, MALGRE TOUT...
Feat Clint

Le risque était gigantesque de se laisser aller ici et maintenant. Mais tout avait éclaté, les non dits et les sentiments enfouis et à présent, personne ne pourrait arrêter quoi que ce soit. Les deux espions étaient les meilleurs dans leur domaine mais en cet instant, ils étaient en train de merder à vitesse grand V en n'en ayant absolument rien à faire. Natasha savait à la seconde où elle avait rencontré qu'il serait toujours sa plus grande faiblesse. Elle ne concevait pas de pouvoir le perdre en mission. Elle aurait certainement perdu la raison si c'était le cas. Elle se souvenait parfaitement de l'appel de Coulson lorsque Clint avait été envoûté par Loki. Elle était en pleine mission, se faisant torturer par des trafiquants d'armes russes quand le téléphone des ravisseurs avait sonné. Coulson n'avait eu qu'à murmurer que Clint était passé à l'ennemi pour que Natasha rentre illico au bercail aider à sa recherche, non sans avoir auparavant éliminer les trafiquants en quelques minutes. Elle avait muselé, renier les sentiments qu'elle éprouvait pour lui de crainte de le perdre mais à présent tout se révélait. Il l'avait tout bonnement dérobé son cœur et depuis ce jour, elle savait qu'elle ne pourrait le reprendre. Le désir, la colère et la jalousie se mêlait pour donner un cocktail explosif. Jamais Natasha ne se serait comporté de la sorte avec un autre. Jamais elle n'aurait eu cette si vive envie de démolir une femme si elle s'était approché d'un autre collègue.

Elle le dévisageait du regard. Le temps s'écoulait et ils avaient eu la chance pour le moment de ne pas se faire remarquer. Mais si par malheur une invitée venait à utiliser les toilettes... Il suffisait que les deux espions verrouillent la porte mais ils avaient beaucoup d'autres choses en tête pour penser à cette précaution élémentaire. La tension était palpable entre eux et mettait encore plus de fureur dans leur rapprochement. Natasha avait envie de lui faire mal, autant qu'il lui avait fait mal. Et en même temps un désir violent et profond s'était emparé d'elle. Un désir contre lequel elle ne pouvait lutter. Clint avait réussi à la bloquer contre le mur, leurs deux corps si près que c'en était insoutenable. Il la désarma et Natasha lui lança un regard provoquant. Elle voulait le pousser à bout, voir ce qu'il avait dans les tripes. Et elle y réussit admirablement. Clint semblait au comble de la rage et cela amusa Natasha. C'était puéril et malsain mais elle ne pouvait s'en empêcher. Clint eut cependant une réaction qui surprit l'espionne. Sans même pouvoir se maîtriser, il plaqua ses lèvres sur les siennes dans un geste passionné et brutal. La jeune femme resta quelques fraction de seconde interdite. Elle sentait bien l'énervement de l'archer qui semblait vouloir la bâillonner pour l'empêcher de parler. Elle avait envie de le repousser pour cela. Mais ses lèvres étaient si douces et le baiser la faisait frissonner de plaisir. Elle ne savait comment réagir.

Elle trouva donc un compromis. Se laissant aller au baiser, elle y répondit, mordant même la lèvre de l'archer. Les mains de Clint se glissaient sur son corps lui arrachant des frissons. Mais elle n'allait certainement pas lui laisser les rênes. Elle utilisa sa souplesse bien connue pour le plaquer au sol, s'asseyant à califourchon sur lui. Le regard de l'espionne brillait de fureur et de désir. Elle ne mit guère de temps à glisser ses mains sous son haut pour le lui retirer. Elle contempla son buste parfaitement sculpté, musclé, tandis qu'elle emprisonnait ses poignets, l'empêchant de bouger. Elle emprisonna ses lèvres, l'embrassant avec une passion sans nom. Finalement, sa bouche descendit lentement, se frayant un chemin le long de son cou, descendant sur la peau de son torse, embrassant son ventre pour remonter mordiller les tétons et embrasser les pectoraux. Clint luttait pour se dégager mais la chair de poule qu'elle voyait parfaitement sur sa peau montrait l'effet qu'elle pouvait lui faire. Elle en ressentit un plaisir sauvage. Il était sous son emprise. Elle remonta jusqu'à ses lèvres, continuant de l'embrasser tandis que son corps se collait au sien, sentant son cœur battre la chamade. Sa langue trouva sa consoeur en un baiser torride et long. Mais Clint était un agent puissant et fort, il ne se laisserait pas maîtriser aussi facilement. Il recula la tête, arrêtant le baiser pour la contempler un bref instant. Puis, il lança une remarque ironique, lui demandant si c'était tout ce dont elle était capable. Le regard de Natasha envoya des éclairs. S'il voulait entretenir sa colère, il y arrivait parfaitement. Elle s'apprêtait à répliquer lorsque soudain, le jeune homme se dégagea de son étreinte, contractant ses abdos pour se redresser et l'envoyer valser sur le dos.

En quelques secondes, il était sur elle, étendu contre elle, entre ses jambes. Il ne l'emprisonna pas, remontant simplement sa robe le long de ses hanches. Natasha allait répliquer et se dégager quand soudain, les lèvres de Clint se posèrent sur son ventre, la couvrant de baisers. Elle frémit et resta étendue, offerte, les yeux fermés sous le plaisir qui la subermgeait. Elle laissa ses bras le long de ses flancs, glissant ses mains dans les cheveux de Clint. Les lèvres poursuivirent leur trajet, atteignant sa poitrine et elle se mordit la lèvre pour ne pas laisser échapper un soupir. Quelques secondes plus tard, les lèvres de l'archer vinrent bâillonner les siennes tandis que sa main se glisser contre son sous-vêtement, caressant la zone et provoquant un mouvement de cambrure chez l'espionne. Elle-même glissa ses mains le long des hanches de Clint, trouvant la boucle de sa ceinture, la défaisant aisément et abaissant le pantalon devenu parfaitement inutile. Ne souhaitant nullement laisser à Clint le plaisir de dominer, elle glissa ses mains le long des hanches de l'archer, pour les faire aboutir dans le zone intime du jeune homme. Et elle ne se gêna pas pour lui prodiguer des caresses lentes et langoureuses. Interrompant le baiser, elle murmura, provocante :

Et toi, Clint ? Tes capacités d'amant ne vont pas plus loin que cela?

Le ton qu'elle avait employé était volontairement ironique, voire méprisant. Il la rendait folle mais pour le moment, elle luttait pour ne pas s'avouer vaincue et s'abandonner complètement à lui.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

Revenir en haut Aller en bas

Clinton F. Barton

HAWKEYE ✤ Point & Shoot

avatar


Messages : 40
Date d'arrivée : 06/10/2013
Localisation : Cherches pas trop, tu risquerais d'avoir le vertige ...
Célébrité : Jeremy Renner
Crédit : Psykotik & Tumblr


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Dim 5 Jan - 18:02



Black Widow & Hawkeye
P

ris au piège par ses sentiments et un désir devenu totalement incontrôlable. Malgré la dangerosité de la situation qui pouvait mettre en péril non seulement la mission, mais aussi leur propre vie. Et pourtant c'est bien la dernière chose qui les inquiéterait pour le moment, bien trop occupé à penser et surtout à faire autre chose. C'est même carrément le contraire, prenant plaisir à défier le danger et prendre sans cesse des risques. Après tout leur boulot, qui occupe une place énorme dans leurs vies, est basé essentiellement là-dessus. L'archer tenait la belle espionne dans son viseur. Elle l'a provoqué et lui a volontairement mordu à l'hameçon. Étant plus un homme d'action que de parole. Elle allait agréablement regretter ce petit jeu avec lui, ou pas. A force de trop contenir ou de refouler ses sentiments, il fallait bien s'attendre un jour à ce que tout explose et à ce que tout devienne impossible à maîtriser. Et il faut croire que ce moment, c'est maintenant. Elle commençait à le déshabiller et tenta de garder le dessus sur lui, jusqu'à ce qu'il retourne la situation en sa faveur. Aucun des deux n'est plus dominant que l'autre, ce qui rend l'acte encore plus fougueux, voir même presque acrobatique. La belle rouquine n'allait certainement pas le laisser avoir le dernier et lui non plus...

Pour le moment, c'est lui qui a le dessus sur elle et comptait bien le garder le plus longtemps possible. Même si devenir le prisonnier de sa belle Natasha le comble tout autant. La température commençant à grimper de plus en plus haut, l'un et l'autre commencent à prendre petit à petit connaissance de leurs corps. Même si ce n'est pas la première fois qu'ils se découvrent... Il avait beau lutter pour cacher son excitation et garder un certain sang froid, son corps parlait pour lui. Tant au niveau de l'épiderme qu'autre part d'ailleurs. Il était admiratif du corps de Natasha, la trouvant tout simplement parfaite et unique. Ce dernier avait le don de lui faire perdre la tête, de le séduire même caché par une robe ou sa combinaison d'espionne. Pour lui, sa beauté n'a de cesse. Même quand elle est en colère ou plutôt folle de rage comme en cet instant. Cela la rendrait même encore plus irrésistible. Son sang russe et le fait qu'elle ne soit pas une femme facile à conquérir. L'orgueil et la fierté masculine de Clint faisait qu'il prenait très mal le fait de s'être fait refoulé plusieurs fois, mais d'un autre côté la difficulté lui plait et cela l'oblige d'une certaine façon à se renforcer et à ne rien lâcher. D'une certaine manière, c'est de cette façon qu'il compris qu'elle ne lui avait pas uniquement tapé dans l’œil, mais qu'il ne voulait qu'elle et aucune autre.

Jouant et caressant toujours le fin morceau de tissu recouvrant à peine l'intimité de sa belle espionne, elle passa également à l'attaque en libérant l'archer de son pantalon dans lequel il commençait à être un peu à l'étroit. Après l'avoir légèrement provoqué à son tour, elle répliqua et trouva le moyen de lui faire perdre tous ses moyens en lui caressant une zone plus que sensible. Clint nicha son visage dans le cou de Natasha, lui y déposant d'intenses baisers et de dissimuler le plaisir qu'elle lui faisait ressentir. Même s'il ne pourra le cacher bien longtemps. Fermant les yeux, il savoura chacune de ses caresses tandis que son envie d'elle et de la posséder monte de plus en plus au fil des secondes. Il réussit à faire glisser le sous-vêtement de la belle espionne le long de ses cuisses avant d'y glisser à nouveau sa main ainsi donc que ses doigts et de lui offrir un avant goût de ce qui l'attend. Son corps frissonnait de tout son long, noyé par le plaisir et l'excitation. Elle le rendait fou autant qu'il pouvait être fou de cette femme. Même s'il se laissa faire un instant, sa fougue ne s'est pas évaporé pour autant. Il accéléra le mouvement de ses caresses et glissa ses lèvres jusqu'à la poitrine de la belle espionne sur laquelle il s'attarda un moment, léchant ses tétons durcis et caressant l'autre avec sa main libre.

Malgré les tensions du moment, il était comblé qu'elle lui appartienne. Au moins l'espace de quelques minutes, comblé de pouvoir lui apporter du plaisir, de la toucher, de l'embrasser, même s'il meurt d'envie de glisser jusqu'à oreille et de lui murmurer qu'il l'aime. Au lieu de ça, il attrapa ses mains et pris à son tour plaisir à la maintenir gentiment prisonnière. Il se redressa et glissa sensuellement son corps contre le sien, jouant de son bassin pour frôler dangereusement sa zone intime. Il noya un instant son regard dans celui de Natasha. Son regard brûlait d'un puissant désir à son égard, avant de l'embrasser avec intensité et sensualité. L'un contre l'autre, il était à deux doigts de la posséder totalement, mais continua de la faire languir encore et encore, même s'il se punissait lui aussi par la même occasion. Il aimait lire le plaisir sur son visage et dans ses yeux. Il fini tout de même par mettre fin à ses "souffrances" en unissant habilement son corps au sien. Lui non plus ne pouvait plus résister et la passion était toujours plus que présente...



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas

Natasha Romanoff

BLACK WIDOW ✤ Love is for children

avatar


Messages : 47
Date d'arrivée : 01/07/2013
Célébrité : Scarlett Johansson


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Lun 6 Jan - 2:42



RESTONS SERIEUX, MALGRE TOUT...
Feat Clint

Tout était terminé, elle le savait. Elle l'avait su à l'instant même où la rage l'avait saisi devant cette pimbèche d'italienne. Plus rien ne serait comme avant après cette mission. Natasha avait fait semblant qu'il ne se soit rien passé après que Clint lui eut avoué ses sentiments, là c'était tout bonnement impossible de faire semblant. Ils étaient allés trop loin et avait franchi la limite de non-retour. Les pensées de la belle étaient complètement embrouillées, impossible de les éclaircir. Elle ne cherchait d'ailleurs guère à le faire. Elle savait que c'était peine perdue. Le boulot était tout ce qui avait jamais compté dans sa vie, elle y avait sacrifié sa carrière, sa vie, ses amours aussi. Elle ne voulait plus tout sacrifié. Elle savait à présent où était sa priorité. Sa priorité, c'était cet homme. Et le jeu commençait à peine. La colère se mêlait au désir en un cocktail explosif qui ne faisait qu'attiser le feu qui brûlait en elle. Tout éclatait et rien ni personne ne pouvait à présent stopper les deux espions dans leur rapprochement. Natasha n'aurait jamais imaginé une seule seconde que les choses prendraient cette tournure, non. Elle avait commencé à le déshabiller, gardant la dominance sur lui mais elle savait que cela ne durerait pas. Clint était aussi peu docile qu'elle l'était elle-même.

L'archer avait réussi à inverser les rôles et il était à présent sur elle. Il ne perdait rien pour attendre. Même si Natasha trouvait particulièrement grisant d'être sous l'emprise de l'espion, elle ne comptait pas le laisser dominer l'échange, ça non. Elle sentait une chaleur bien coupable l'envahir. Au fur et à mesure qu'elle découvrait le corps de l'espion, elle se sentait de plus en plus éperdue et son désir pour lui ne faisait que grandir. Clint tout comme elle, tentait de résister, de montrer un masque de froideur ou de colère mais ils savaient l'un comme l'autre que rien n'était moins vrai. Et la virilité de Clint le trahissait. L'homme possédait un corps d'une beauté parfaite, ses muscles saillants lui donnant un charisme sans non. Le fait qu'il soit furieux, qu'il soit brutal ne faisait que rajouter à son charme. Cela la poussait à résister, à ne pas montrer sa faiblesse tout en ayant une folle envie de s'abandonner dans ses bras. Natasha était une femme particulièrement fière, certainement son sang russe et bleu par dessus le marché. Clint l'avait blessé en aguichant cette italienne, il avait réussi à la faire sortir de ses gonds. Et ce n'était pas facile de la calmer. L'orgueil était un péché que la Veuve Noire subissait depuis son plus jeune âge et cela n'allait pas aller en s'arrangeant, loin de là.

Les caresses de Clint la rendaient folle, littéralement. Une chaleur moite finissait de l'envahir. Mais elle ne comptait pas rester à la traîne. Elle libéra ainsi rapidement l'archer de son pantalon. Elle avait glissé ses mains le long de sous-vêtement, le caressant sans vergogne. Le jeune homme nicha rapidement son visage dans le cou de l'espionne et Natasha le connaissait trop bien pour se laisser prendre à ce geste. Il était aussi têtu qu'elle et ne montrerait jamais qu'il était en train de perdre la tête. Elle sourit à cette pensée. Oui, ils se ressemblaient tellement. Les lèvres de l'archer qui se posaient dans son cou lui arrachaient des frissons qu'elle ne parvenait absolument pas à réprimer. Les masques allaient tomber de toute manière, tôt ou tard. Le désir finissait de les submerger. Les mains de Clint glissèrent jusqu'à la dernière barrière de tissu pour la lui retirer définitivement. Les doigts se nichèrent le long de ses cuisses puis lui firent se mordre la lèvre. Le plaisir était intense, presque douloureux et elle ne pouvait empêcher son bassin de bouger en rythme des caresses. Elle fit alors glisser le sous-vêtement de l'archer à son tour et glissa ses mains sur sa virilité, prodiguant milles caresses, de plus en plus rapides.

Elle était perdue, elle le savait. En cet instant, elle sentait que ce n'était pas que du désir qui l'unissait à Clint. C'était bien plus que cela. Mais elle ne l'admettrait pas. Pour le moment du moins. L'homme emprisonna ses mains doucement et Natasha s'apprêtait à se dégager vivement. Mais le corps de l'archer se colla au sien, son intimité frôlant de bien trop près la sienne et la jeune espionne ne put retenir un gémissement de plaisir. La torture était atroce, pourtant dieu sait que l'espionne du SHIELD avait subi bien pire au cours de sa carrière. Le regard de Clint se plongea un bref instant dans le sien. Elle s'y noya, en profitant pour lui lancer un dernier regard de provocation et de défi. Elle savait qu'il faisait durer les choses, qu'il aimait la faire attendre, la faire le désirer. Mais elle ne ferait pas le premier geste. Ce fut en effet Clint qui rompit l'ultime distance qui les séparait pour ne plus faire qu'un. Natasha conservait son regard dans celui de l'archer lorsque ce dernier la posséda enfin, sa bouche s'entrouvrant légèrement sous l'effet du plaisir ressenti. Elle avait toujours les mains maintenues prisonnières et elle ne cherchait plus à lutter contre cette prise. Son bassin se mit lentement en mouvement, générant des vagues de plaisir en elle et terminant de coller le haut de son corps contre celui de Clint. Elle ferma les yeux, rejetant sa tête en arrière et savourant le bonheur qui s'emparait d'elle.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

Revenir en haut Aller en bas

Clinton F. Barton

HAWKEYE ✤ Point & Shoot

avatar


Messages : 40
Date d'arrivée : 06/10/2013
Localisation : Cherches pas trop, tu risquerais d'avoir le vertige ...
Célébrité : Jeremy Renner
Crédit : Psykotik & Tumblr


MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   Lun 13 Jan - 12:26



Black Widow & Hawkeye
S

'il y a bien une chose que l'agent Barton ne supporte pas d'avouer, c'est d'être vaincu. Particulièrement têtu à ses heures perdues, même s'il est dans la pire des galères, il n'avouera jamais ce genre de chose. Bien trop fier et conscient de certaines de ses capacités. Sauf qu'en cet instant précis, même s'il avait le dessus sur la situation dans tous les sens du terme, il ne contrôlait pas tout. Ni les battements de son cœur, ni son désir, ni cette vague de sentiment qu'il éprouve à son égard. Hors contrairement à la belle espionne, cela fait un bon petit moment maintenant qu'il s'est abandonné à l'idée de lutter contre ses sentiments. Peut-être était-il moins résistant qu'elle, toujours est-il qu'à présent il le sait. Il l'aime, autant qu'il la veut et la désire. Lui ayant déjà dit une fois, malgré la force de ses sentiments, il ne le ferait pas deux fois. Tout du moins il essayera... comme il s'était promis à l'époque de ne plus refaire deux fois ce qu'il s'est passé entre elle et lui à Budapest. Si faibles peuvent être les hommes fassent aux femmes...

L'archer était plutôt fier d'avoir réussi à garder le dessus sur sa belle russe et surtout d'avoir le pouvoir de lui procurer autant de plaisir. Bien plus que ce que l'autre individu aurait bien pu lui offrir... Il sentait sa peau frissonner contre la sienne, sa respiration et les mouvements de son corps s'intensifier selon ses caresses et ses baisers bien placés. Mais elle n'était pas la seule à être submergé par le plaisir, elle devait d'ailleurs très bien le remarquer aussi... d'autant plus que le rythme de leurs échanges particulièrement fougueux et passionné, ne fait que pimenter la situation. La moindre de ses caresses, surtout celle procuré un peu plus bas, lui faisait tourner la tête et intensifier d'avantage son excitation déjà bien développé. Après s'être fait un peu désiré et lui avoir montré un petit aperçu de ce qu'il s'apprête à lui faire avec ses doigts, c'est lui qui fit une nouvelle fois le premier pas pour unir son corps au sien. Tout comme elle, une intense décharge de plaisir le submergea, fermant un instant les yeux sous l'agréable sensation que cela lui procurait. Non pas uniquement pour le plaisir de la chair, mais parce que c'est elle, n'ayant qu'elle pour lui faire autant d'effet tant physiquement qu'intérieurement d'ailleurs.

Aussi bouillant qu'un volcan en irruption, il commença ses vas et viens tout d'abord assez lentement mais cela ne dura pas longtemps avant que sa fougue ne reprenne le dessus. Il observa Natasha en dessous de lui, prendre plaisir, gémir et se retrouvant ainsi totalement à sa merci. Elle l'avait défié, elle était servie. A son tour, il se laissa complètement envahir par le plaisir. Lâchant petit à petit les mains de l'espionne et se concentrer dans chacun de ses mouvements de bassins, allant de plus en plus profondément en elle et ne pouvant s'empêcher de laisser échapper de discret gémissement de plaisir. Son cœur battant de plus en plus vite, sa respiration fusionnant avec la sienne. Il dirigea ses lèvres en direction des siennes avant de lui mordiller légèrement la lèvre inférieure, puis de l'embrasser sensuellement, entremêlant sa langue avec la sienne dans une délicieuse valse enflammée. Tentant de mêler sensualité, force et douceur. Un cocktail pas toujours très simple à maîtriser... tout du moins pas pour nos deux agents apparemment assez expérimenté en la matière.

Leur relation a toujours été ainsi au final. Surprenante, imprévisible et intense. Ils peuvent leur arriver d'être calme et doux, mais bien souvent c'est le feu qui prend le dessus sur la glace. Comme en cet instant précis, où les flammes ont totalement réussi à prendre le pouvoir sur la mission, mise en péril à chacune des secondes qui passent. Sentant le plaisir monter de plus en plus en lui, il n'arrivait plus du tout à cacher son bonheur ni ce qu'il ressentait en cet instant qui devenait bien trop fort pour le cacher sous un masque. Masque qui est de toute manière tombé depuis un bon moment et totalement inutile en cet instant. Ce qu'il était en train de faire avec elle, il ne le faisait pas que par défi ni uniquement par jalousie. Étant parfaitement conscient de chacun de ses gestes... il espérait juste que ce sentiment soit réciproque.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha   



Revenir en haut Aller en bas
 

Restons sérieux, malgré tout ... | 'Tasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dieu, malgré tout
» "Malgré tout", roman sentimental de Claude Colson
» Malgré tout
» Tyranoche ou l'histoire d'une bestiole (évoluée malgré tout !!!)
» Malgré tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Avengers :: 
Far, far away..
 :: The Earth
-