AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le Grand Méchant Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Aaron Caine


avatar


Messages : 8
Date d'arrivée : 29/10/2013
Localisation : Midgard
Célébrité : Henry Cavill
Crédit : Me et Tumblr


MessageSujet: Le Grand Méchant Loup   Mer 30 Oct - 12:56


Aaron Caine ou Fenrir




Nom : Caine
Prénom : Aaron
Surnom : Fenrir, Le Loup de Fenris, Vanargand
Age : Plusieurs milliers d'années
Statut social : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Identité secrète : Aucune

Groupe : Vilain
Créature : Asgardien
Célébrité : Henry Cavill
Crédit : Me et Tumblr


everyone has a power

Anthropomorphisme : Le loup de Fenris possède une taille originelle de plus de 4.50m de haut et une force proportionnelle, se révélant pratiquement invulnérable. Il peut également réduire sa taille pour paraître comme un loup normal, ou encore prendre une forme humanoïde lupine ou tout simplement humaine. Ses dents et ses griffes sont indestructibles et capables de déchirer ou broyer n’importe quelle substance.
Ce jour : A cause de ses longues années d’emprisonnement et du fait qu’il est maintenant sur Midgard, Fenrir ne peut plus reprendre sa forme originelle. Il est cependant encore tout à fait capable de changer de forme pour paraître humain/humanoïde ou comme un loup lambda. Ses dents et ses griffes sont toujours indestructibles mais elles ont nettement perdu en puissance.

Force surhumaine : Fenrir est monstrueusement fort, assez pour soulever des centaines de tonnes avec facilité. La légende dit qu’il est destiné à devenir plus fort que Thor lui-même. Il serait notamment promis à grandir tant qu’il pourrait avaler tout rond le soleil d’Asgard.
Ce jour : Fenrir a perdu de sa force, cependant, il en regagne de jours en jours et à chaque combat. Son but est de regagner sa force initiale et plus encore. Il en est capable et rien ne saurait l’arrêter.

Vitesse/Agilité/Endurance surhumaine : Le loup d’Asgard devrait posséder des capacités telles qu’elles lui permettraient de se battre pendant des jours contre Thor sans montrer le moindre signe de fatigue.
Ce jour : Comme le reste, Fenrir a perdu de ses capacités mais ces dernières demeurent tout de même largement supérieures à celles d’un humain.

Sens aigus : Etant d’origine animale, Fenrir possède des sens à la finesse grandement supérieure aux Hommes mais aussi aux animaux, qu’ils soient naturels ou mythiques. Ses sens lui permettent de voir et entendre un être/objet plus précisément que n’importe quelle créature de Midgard. Il peut également identifier et traquer un être/objet en suivant son parfum seul.
Ce jour : Malgré qu’il soit diminué, Fenrir possède encore des sens accrus exceptionnels pour un humain.

Invulnérabilité divine : Contrairement à la plupart des asgardiens ou de leurs créatures, Fenrir est invulnérable aux attaques qui lui sont faites, ne pouvant subir de dégâts qu’à travers les plus puissants êtres de l’univers. Thor ou Odin sont les seuls connus pour accomplir cet exploit.
Ce jour : Même s’il n’est pas encore question d’invulnérabilité, Fenrir demeure particulièrement résistants.

Régénération : Même dans l’optique où Fenrir serait gravement blessé dans un combat, il possède la capacité de régénérer son corps mais également son endurance en seulement quelques instants. Il parait qu’il serait même capable de rattacher et régénérer des tissus cellulaires tant endommagés qu’ils ne sont plus identifiables.
Ce jour : Fenrir a maintenant besoin de plus de temps pour se remettre de ses blessures.

Appropriation d’identité : Fenrir peut prendre la forme d’une créature qu’il a dévorée pour un minimum de 24h après consommation, faisant littéralement « le loup dans la peau du mouton ».
Ce jour : Fenrir peut, en gouttant au sang d’une personne, revêtir son apparence pendant seulement quelques minutes.


i'm a legend

« Le loup Fenrir marchera la gueule béante, la mâchoire inférieure rasant la terre et la mâchoire supérieure touchant le ciel, et il l'ouvrirait davantage encore s'il y avait la place. Des flammes jailliront de ses yeux et de ses narines. »
— Gylfaginning, chapitre 51.10


Aaron se tenait debout dans l‘antichambre. Ce soir il portait un costume onéreux sous un long manteau noir, des chaussures cirées… bref, il semblait être un véritable gentleman. Il détestait cela. Le col de sa chemise serrait trop son cou, les manchettes ses poignets, les lacets ses pieds… de vieilles réminiscences de liens enserrant son corps lui revinrent et il prenait sur lui pour demeurer stoïque et pour ne pas s’en débarrasser. Comme la mode humaine était difficile à porter, voire à supporter !

Une porte s’ouvrit sur la salle d’attente. La silhouette d’une femme s’y dessinant. Aaron se retourna vers elle lentement, un air sombre traînant encore sur son visage. Loki lui avait confié une mission et son fils ne pouvait le lui refuser… et puis finalement, ça ne serait certainement pas si mal. Après les quelques politesses de base, le Docteur Gemma Overose l’invita à entrer dans son cabinet. C’était un salon large et épuré. Les tentures aux fenêtres étaient cinabres, le mobilier en bois noir et les murs étaient couverts d’un papier peint sombre aux arabesques rappelant le romantisme de l’ère victorienne. La salle en elle-même était plongée dans une luminosité tamisée, ce qu’il apprécia… au moins la lumière ne lui sautait pas aux yeux.

Il affranchit ses larges épaules du poids de son manteau avant de s’installer dans le fauteuil de cuir noir faisant face au " médecin ". C’était une femme d’une quarantaine d’années ; elle portait une jupe en tailleur gris, une longue chevelure blonde ramenée sur l’une de ses épaules, ses lèvres étaient parées d’un rouge flamboyant et d’elle émanait un charme certain et la douce fragrance d’un parfum de luxe. Elle s’installa face à son patient, un petit carnet posé sur ses cuisses repliées. Avec calme et assurance, elle posa son regard cristallin sur son hôte et bien qu’elle fût très peu expressive, elle semblait bienveillante. Il faut toujours se méfier des apparences…


_ Savez-vous pourquoi vous êtes là monsieur Caine ? Puis-je vous appeler Aaron ?

Il sentait qu’il n’allait pas apprécier les instants à venir. Il mordit sa langue pour contenir sa quasi irrépressible envie de quitter la pièce. Son père lui avait brièvement parlé de ce qu’il allait devoir faire et le préambule ne l’avait pas enthousiasmé. Qu’est-ce que quelques minutes après tout ? N’avait-il pas connu bien pire ? Il accéda néanmoins à sa requête d’un bref mouvement de tête.

_ Parce que mon père me l’a demandé.

_ C’est exact… Je sais que notre entrevue n’est pas une chose aisée pour vous mais elle s’avère indispensable à votre intégration parmi nous. Je vous demanderai la plus grande sincérité ainsi je pourrai vous libérer plus rapidement. Bien, si vous n’y voyez pas d’inconvénient, je vais commencer par vous lire une histoire ; votre histoire, du moins telle que nous la connaissons et m’arrêterai de temps à autres pour que l’on puisse en parler.  


Aaron étouffa un soupire, joignant ses mains devant son visage, ses coudes reposant sur les accoudoirs du fauteuil. Ses prunelles acier quittèrent son interlocutrice pour s’en aller vaquer sur les murs et les divers tableaux qui les décoraient. Il ne la connaissait que trop bien, cette fameuse histoire.

« Ceci n’est pas l’histoire d’un homme, ceci n’est pas l’histoire d’une bête. Ceci est la légende du Dieu Loup, Fenrir ou Vanargand, fils du Dieu Loki et de la Géante Angrboda, frère du Serpent de Midgard Jörmungand et de la déesse Hela.
Les premiers pas de son existence en tant que citoyen d’Asgard furent très vite rythmés par le feu d’une férocité débridée qu’il déversait sur toutes les créatures peuplant les landes sacrées. Le Loup de Fenris au pelage d’un noir plus profond que la plus sombre des nuits, au yeux plus rouge que le plus vermeil des sangs arpentait les terres sans relâche, imposant sa volonté et sa présence, multipliant les esclandres et les provocations, faisant fi de l’autorité d’Odin, se moquant des peines et des répercutions de ses actes. Partout où il passait, il semait la peur et n’admettait nulle résistance. »


La Dame fit une pause et leva son regard doux mais insistant sur lui. Caine demeurait dans l’ombre, cerné dans un décor ancien et enténébré. Malgré le fait qu’il eut les yeux d’un bleu pellucide, son regard était profondément sinistre.

_ Etiez-vous donc livré à vous-même ? Le livre ne parle pas de votre petite enfance.

_ Il n’y a pas grand-chose à dire. La conception de l’éducation est foncièrement différente entre votre monde et le mien. Je suis né sous la forme d’un loup et quoi que dise votre livre, on m’a considéré comme tel dès le départ.

_ Si je comprends bien, vous êtes donc né sous la forme d’un loup mais avec l’intelligence d’un homme. Cela dit, vous sembliez posséder tout de même certains aspects… bestiaux. Vous deviez avoir un instinct sauvage particulièrement développé et vue votre ascendance, une puissance déjà importante, n’est-ce pas ?

_ Où voulez-vous en venir…

_ Une puissance phénoménale était contenue dans votre corps et pourtant à ce moment, malgré votre taille déjà imposante –une créature ne pouvait décemment pas terrifier grand monde sous la forme d’un chiot inoffensif- vous n’étiez finalement… qu’un enfant… Il faut une certaine maturité pour contrôler un tel pouvoir.

_ Je contrôlais parfaitement ma force.

_ Et vos pulsions ?


Il garda ses lèvres scellées. Plissant ses yeux obombrés.

_ Puis-je vous demander où étaient vos parents à ce moment ?

_ Je doute que mon père apprécie vos allusions.

_ Il n’est pas là pour les entendre.

_ Mais moi si.  
 

Se heurtant visiblement à un mur sur le sujet, elle décida de reporter son attention sur l’ouvrage dont elle tourna une page.

« Au matin d’une nouvelle aube, le Loup de Fenris, qui n’avait encore atteint l’âge adulte, traversa les hautes montagnes aux pentes glacées du domaine d’Asgard, enjamba de ses amples foulées les plaines d’Alfheim, monde des Elfes et demeure légendaire de Freyr et arriva au cœur de la sempiternelle Forêt Enchantée. Ce périple n’était en rien dû au hasard car fort de son désir de nuire aux Dieux d’Asgard, Vanargand avait le sombre dessein de s’attaquer à Idunn, Déesse de l’Immortalité et Gardienne des Pommes d’Or. Lorsque, drapée dans sa longue capeline d’un rouge vif, Idunn revint de sa cueillette, elle fut soudainement attaquée par le Dieu Loup. Par chance, Haakun le Chasseur n’était pas loin et entendant les cris, il accouru pour sauver la Déesse des dents acérées du monstre. Il combattit Fenrir ardemment et parvint à le chasser à travers la forêt des Nornes puis traversa Nornheim, le royaume de la Sorcière Karnilla pour exiler la Terreur à Varinheim, terre bordant la Mer de la Peur. Ainsi donc fut-il tenu en respect, car dans l’ombre, Fenrir était loin d’être vaincu et le temps lui donnerait raison.

_ Pourquoi vous attaquer à cette femme précisément ?

_ Le rouge m’agace.
Dit-il, un léger sourire insolent accroché à ses lèvres.

_ S’il vous plait ! Dois-je vous rappeler les termes de notre marché ?

A quoi bon résister ? De toute façon, il savait comment tout cela allait se terminer. Il aspira profondément en se reposant davantage contre le dossier moelleux.

_ J’avais pour but de priver les dieux de leur source de longévité afin d’affaiblir le pouvoir d’Odin. Est-ce assez sincère pour vous ?

_ Oui je vous en remercie. Pourquoi vous en prendre au règne d’Odin ? Pourquoi vous lui en vouliez-vous ?

_ Il représentait tout ce que je haïssais. Tous baignaient dans ce monde fait d’or, de gloire et d’outrecuidance… il n’y avait pas de place pour un être comme moi. Je rêvais de démanteler leur paradis pour qu’ils voient le monde comme moi je le voyais. Hostile, cruel et sombre.

_ Si cet… Haakun n’avait pas été là vous auriez certainement réussi. Vous deviez être frustré par cet échec.

_ Et alors ? J’ai joué, j’ai perdu, je l’ai accepté, point final.


Aaron la vit griffonner sur son carnet et haussa un sourcil. Tout cela ne lui plaisait décidément pas.

« Les siècles passèrent et Fenrir atteignit enfin sa taille définitive. Le Dieu Loup n’avait dès lors plus rien d’une créature plus ou moins ordinaire. On disait de lui que le son de ses pas arrachait des tressaillements à la terre et que ses grondements pouvaient déchirer l’air. Quiconque arpentait les terres de Varinheim se faisait dévorer par le Loup à l’appétit sans fin donc les crocs et les griffes étaient devenues indestructibles, pouvant broyer ou déchirer n’importe quelle substance, y compris l’uru.

La Dame eut une hésitation… Il la décela en moins d’une fraction de secondes. Se rendait-elle compte qu’elle parlait à un mythe ? Un monstre de cruauté aux pouvoirs terrifiants et à la volonté sans failles…


Il n’éprouvait ni pitié ni remord et bientôt, une prophétie vint aux oreilles de Odin et de son haut conseil, celle concernant le Ragnarok et du rôle à venir de l’exilé ; car non, secrètement, il n’avait pas perdu de vue ses objectifs : détruire les Dieux. Certains, comme Thor, conseillèrent au Père de Toute Chose de le tuer sans tarder, ce qu’Odin refusa, ne voulant pas que son règne soit souillé par le sang. C’est alors qu’ils envisagèrent une autre solution. Ils proposèrent à Fenrir un jeu. Il s’agissait pour lui de se laisser attacher par ses pairs à un rocher par le biais de chaînes aux maillons épais et à l’apparence incassable. Contre toute attente, le Loup se plia à ce jeu, qui en fait, s’avérait pour lui un défi. Se sentant déjà victorieux, les Dieux passèrent une première chaîne autours du corps de la créature, mais à peine celle-ci étendit ses muscles qu’elle se brisa. Leurs tentatives échouèrent à deux reprises. Vexés de leur échec, les Dieux se réunirent de nouveau au Walhall et après maintes discussions, décidèrent que seule une création des Nains pouvait être assez solide. Après avoir passé commande, le maître forgeron en personne leur livra le précieux artefact. Mais quelle ne fut pas leur surprise lorsque les Dieux constatèrent que le lien qui devait retenir le monstre n’était qu’un fin ruban doux comme la soie et léger comme l’air ! L’auteur de cet ouvrage expliqua alors que la chaîne était faite de choses si rares qu’elles étaient presque impossibles à trouver : le son des pas d’un chat, un poil de barbe d’une femme, des racines d’une montagne, de tendons d’Ours, du souffle d’un poisson et de la salive d’oiseau. Tous les Dieux tentèrent de briser le lien mais aucun n’y parvint, même Thor en fut incapable. Enfin satisfaits, les Dieux donnèrent rendez-vous à Fenrir dans l’île déserte d’Armwartner.
Vanargand était méfiant. Depuis quelques temps, les Dieux s’intéressaient beaucoup trop à lui et cela ne lui disait rien qui vaille. Odin lui présenta le lien à l’apparence délicate nommé Gleipnir, et là le loup frémit de colère. Ses grands yeux rouges s’emplirent de flammes alors qu’un grondement lugubre monta de ses entrailles. Il savait que c’était un piège mais il ne pouvait refuser ce défi alors finalement lui vint une idée. S’ils voulaient le piéger, il fallait en payer le prix «
L’un de vous devra placer une main entre mes mâchoires. » Odin baissa imperceptiblement la tête, Thor faillit s’étouffer de rage, Frig pâlit… Ainsi donc avait-il vu juste. Fenrir se redressa pour mieux écraser ses adversaires de sa seule ombre, monumentale, la férocité se lisant dans son regard insolent. Aucun de ces dieux n’avait assez de courage pour sacrifier cela. Mais soudain, une silhouette se détacha du groupe. Tyr approcha du Loup et sans même trembler, lui présenta sa main. La créature ne pouvait plus reculer et ouvrit les mâchoires pour l’y emprisonner. Peu de temps après, Gleipnir était noué autour de son corps. Il gonfla son poitrail, força sur ses pattes de toutes ses forces mais se rendit vite compte qu’elle ne briserait pas. Il était pris au piège. Inéluctablement, il referma sa mâchoire sur la main de Tyr et la lui coupa net. Dès lors enchaîné, le Loup hurlait, alors avant de l’abandonner, l’un des Dieux revint sur ses pas et coinça une épée entre les mâchoires de l’animal pour l’empêcher de crier sa rage.
Ainsi le Loup Géant de Fenris fut vaincu.



La femme referma le livre sur ses genoux. Elle garda le silence pendant quelques secondes avant de lever son regard clair et indolent dans celui de son patient.

_ C’est une triste histoire. Qu’avez-vous ressenti après cette trahison ? A votre place, je pense que je…

Aaron leva ses prunelles d’acier où brûlait une lueur sauvage sur le pseudo-médecin, dents serrées, sa voix s’emportant soudain tel un grondement sourd où couvait encore une immense colère.

_ Vous ne pouvez pas vous mettre à ma place !

Gemma tressaillit sous la violence que sa voix emprunta. Elle avait commis une erreur : le prendre pour un humain. Le Docteur reprit sa contenance une seconde plus tard.

_ Non bien sûr, je ne peux pas… Donc… vous saviez pourtant que c’était un piège.

_ Bien entendu ! Il fallait être dénué d’esprit pour ne pas se douter de la supercherie. Ils sont loin d’égaler la malice de mon père.
Cracha-t-il avec mépris.

_ Alors pourquoi avoir accepté…

Un long silence précéda sa réponse. Aaron sembla soudain lointain et il passa, songeur, son index sur ses lèvres.

_ Parce que je préférais encore être privé de ma liberté que d’être privé de mon honneur…  

_ Peut-être devriez-vous le prendre pour un compliment… Après tout, ils avaient si peur de vous qu’ils ne pouvaient reposer en paix qu’en vous sachant définitivement enchaîné.  


Le fils de Loki eut un ricanement amer.

_ Même si les imaginer trembler est une intense source de plaisir, à ce moment cela m’était une bien piètre compensation…

_ Avez-vous souffert… ?


Le loup planta ses perles acérées sur le médecin. Un léger, presque imperceptible sourire étira le coin de ses lèvres. Il se redressa pour approcher son visage de la Dame en posant ses coudes sur ses genoux, le tout dans une lenteur froide et menaçante.

_ Avant de partir, ils m’ont planté une épée dans la gueule. Imaginez une dague percer les os de votre visage, traverser votre palet, s’enfonçant dans votre langue pour ressortir près de votre cou. Vous ne pouvez pas hurler, vous ne pouvez plus manger ni même boire, vous ne pensez plus qu’à la douleur, à la colère, à la vengeance… Vous ne rêvez plus qu’à une chose… engloutir le monde.

Overose ne broncha pas mais il la vit déglutir… il aurait pu le jurer.

_ Vous voulez bien me parler de la suite, avez-vous vu votre père pendant ce douloureux exile ?


Lui se réinstalla dans son fauteuil, retrouvant sa nonchalance.

_ Finalement, cet épisode a eu l’avantage de nous réunir… Nous n’avions jamais été aussi proches. Il venait me voir, me parler, me raconter ses aventures, ses méfaits… Il soulageait ma douleur, ma haine…

_ Et votre peine ?

_ Je ne suis pas du genre à pleurnicher sur mes malheurs.  

_ Il n’est pas question de pleurnicher Aaron… Mais vous étiez plus seul que jamais, on vous avait mal traité, on vous a abandonné à votre sort sur une île. Vous n’étiez plus un danger pour personne… C’était tout ce que vous aviez connu jusqu’là. Vous existiez à travers vos méfaits, la terreur que vous inspiriez et d’un jour à l’autre on se moquait de vous et peu à peu on vous oubliait… Etre oublié c’est un peu comme… cesser d’exister.  


Un grondement grave s’échappa de la cage thoracique de la silhouette.

_ Je ne veux pas vous mettre en colère, vous devez comprendre qu’il m’est absolument nécessaire de savoir ce que vous avez ressenti.  

_ Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Que peu à peu la douleur psychologique a supplanté celle de mon corps ? Que respirer était devenu une torture ? Que j’ai souhaité qu’on m’enlève la vie une fois pour toute ?

_ Je sais qu…

_ Assez, mortelle !! Vous ne savez rien !
Cette femme commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs cette fois. Je ne suis pas resté emprisonné quelques années dans cet état mais des dizaines de centaines d’années ! C’est bien plus que ce que votre imagination peut concevoir. Je restais là… oscillant sans cesse entre la fureur et le désespoir… j’ai frôlé la folie des millions de fois et seule la promesse d’une sanglante revanche m’en a finalement préservé !

_ Vous savez, il va falloir perdre l’habitude de traiter les gens de « mortel » si vous voulez vous faire des amis Aaron…


En réponse, elle n’eut qu’un bref haussement de sourcils.

_ Mais vous parlez de promesse… Quelle était-elle ?

_ Un jour que mon père me rendait visite il m’a dit que tout cela prendrait fin… Il m’a dit qu’un jour il viendrait et qu’il me libérerait. Mais que pour cela, il fallait que nous nous fassions confiance… Que tout cela ne serait possible que si je lui obéissais et que je devais renoncer pour un temps à ma vengeance.

_ Avez-vous accepté cette idée ?

_ Non… pas au début. Je refusais de remettre ma vengeance à plus tard, ma rage était trop intense, je ne parvenais pas à la dépasser… et je n’en avais pas du tout envie. Mais le temps acheva de me persuader que c’était la seule solution possible. Il disait qu’il avait besoin de moi, qu’il méprisait Odin et sa cours d’hypocrites et qu’un jour ils auraient ce qu’ils méritaient mais qu’en attendant, il y avait bien des choses à réaliser. Une autre vie nous attendait… ailleurs. J’ai fini par me faire à cette idée… Plus rien ne m’importait plus que de partir d’ici.


L’homme se leva finalement de son assise. Il glissa les mains dans les poches de son pantalon et se dirigea d’un pas lent jusque vers l’une des fenêtres. Maintenant, le jour était tombé et on voyait sur la voûte les premières étoiles accompagnées de la lune, pleine et brillante. Il fixa l’astre, yeux plissés.

_ Puis… il est venu une dernière fois… Il a d’abord tiré l’épée qui emprisonnait ma gueule… puis les liens qui emprisonnaient mon corps… La douleur n’avait plus d’importance. En quelques secondes à peine j’étais libre. Libre…

Dit-il dans un murmure, son regard azuré glissant jusque sur ses mains.

_ Quel sentiment était le plus fort en vous à ce moment ?

_ J’avais imaginé ça d’une toute autre manière en réalité. Un million de fois je m’étais vu courir jusqu’à Asgard pour décapiter Odin, finir de dévorer Tyr, écraser Thor, déchirer les autres et me repaître d’eux jusqu’à ce que pendant des siècles je ne puisse plus bouger… Mais en retirant l’épée, c’était comme s’il avait retiré ma rage. Plus rien n’avait dès lors d’importance que lui… Je n’ai jamais autant aimé un être que je n’ai aimé mon père ce jour-là. Mon père… mon sauveur… mon roi…



_ C’est ce qu’il est pour vous ? Plus qu’un père, vous le considérez comme votre maître ?

_ Le seul qui ait le droit de me donner un ordre, le seul à qui j’obéirais sans même penser. Le seul à qui je confierais ma vie… le seul que je protègerais jusqu’à ma mort.

_ Et votre haine… ?

_ Oh… elle est revenue, ne vous en faites pas.


Gemma sentit qu’il cachait quelque chose, cependant, elle devina qu’il était inutile d’insister. Il n’en parlerait pas.

_ Que s’est-il passé jusqu’à aujourd’hui ?

_ Nous sommes parti pour Midgard. J’étais affaibli et j’ai dû prendre une forme moins imposante… Loki m’a finalement proposé de prendre forme humaine, que cela serait plus facile pour la vie de tous les jours, que je passerais plus inaperçu. C’était une première pour moi… Après tout passer inaperçu n’était pas dans mes habitudes mais je me pliais à sa volonté. Très vite, il est paru indispensable pour moi de me trouver une identité plus… conventionnelle pour un homme. On m’a donc alloué une… carte avec mon portrait dessus.


Dit-il en revenant vers le centre de la pièce, son attention et ses mains se posant sur un bibelot entreposé sur le bureau du docteur.

_ Une photographie.

_ Oui, une photographie.

_ Et comment trouvez-vous la vie sur Terre et les êtres qui la peuplent ?

_ Bizarres… Je dois apprendre à vivre en société. Je n’étais pas sociable en tant que loup et maintenant je dois le devenir en tant qu’humain. C’est perturbant.

_ Votre père m’a dit que vous aviez tué un homme peu de temps après votre arrivée.

_ C’était un accident, il a dû vous le dire.

_ Il m’a aussi dit que vous aviez broyé son crâne…


Le loup déguisé en homme roula ses yeux d’agacement.  

_ Comment pouvais-je deviner que ça allait le tuer ?!

_ Vous devez apprendre à canaliser votre force et vos instincts. Cela n’est pas compatible avec le mode de vie des Hommes.

_ Pourtant je ne ménage pas mes efforts…
 

D’un coup de main, il balaya brutalement tout ce qui se trouvait sur le bureau. Gemma se releva doucement de son fauteuil, le regard froncé. Pourquoi avait-il fait cela ? Il ne semblait pourtant pas en colère, sa voix était calme, sereine même. Elle n’aimait pas ça… Vraiment…

_ Que faites-vous ? Gemma tentait de contrôler le ton de sa voix mais son cœur battait plus vite… beaucoup plus vite. Après tout, cet homme –ou quoi qu’il fut- elle le savait, pouvait être imprévisible et violent… bref dangereux.

_ Je crois que l’on appelle cela une mise en scène.

Si elle n’avait pas hérité du flegme légendaire de son anglais de grand-père, elle aurait très certainement été prise de panique.

_ Pourquoi vous faites ça ?

_ Parce que je ne peux pas laisser vivre une personne telle que vous.

_ Je travaille pour votre père je vous signale ! Il sera fur…

_ Furieux ? Il le serait davantage si je vous laissais vivre étant donné qu’il m’a autorisé à vous tuer.

_ Ne faites pas ça. Vous avez le pouvoir de me tuer, mais ça ne vous avancera à rien. Je ne suis pour vous qu’un insecte !

_ Quelle culpabilité devrais-je ressentir à écraser un insecte ?

_ Je ne vous parle pas de culpabilité mais de raison ! D’humanité, de respect de la vie ! Ne faites pas ça…
Qu’elle répétait maintenant sans plus y croire.

_ Vous aviez raison, mon instinct de prédation est particulièrement élevé. Mon père le sait et par conséquent, il m’offre des présents. Et ce soir Gemma… tu es mon cadeau d’anniversaire.

Aaron n’était même pas sur la liste de ses patients. Elle regrettait maintenant d’avoir congédié sa secrétaire. Elle allait mourir là, dans son cabinet et personne ne remonterait jusqu’à cet être fielleux. Le Docteur Overose resta de marbre, debout à côté de son fauteuil de cuir. Elle regardait Aaron enlever son veston et déboutonner sa chemise, dégageant son cou et ses mains puissantes. Comment allait-il la tuer ? Comme un homme ? Ou comme un loup… ? La bête leva son regard acéré sur elle, se redressa et approcha de la Dame d’un pas décontracté. Elle ne broncha pas et la dernière chose qu’elle vit, c’était deux perles d’un rouge vif, sanguin et mortel.


 


En dehors, on m'appelle Jo. J'ai 29 ans et je viens de Besançon mais je vis à Lille. J'ai découvert Projet Avengers grâce à Jess, Peppounette et toute la tribu de dégénérés de AN :red: et m'y suis inscrit(e) car je me suis dis "pourquoi pas". Je serai présent(e) au moins presque tous les jours. Je trouve Projet Avengers sympa et je me réjouis déjà de rp en votre compagnie. Le code du règlement est bouffé par Shéri et sinon, AHOUUUUUUUU.
Code:
<span class="pris">HENRY CAVILL</span> - Aaron Caine ou Fenrir



Dernière édition par Aaron Caine le Dim 10 Nov - 22:07, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anton D. Kovalskovitch


avatar


Messages : 24
Date d'arrivée : 18/10/2013
Localisation : Un bon espion de reste jamais au même endroit.
Célébrité : Bryan Cranston
Crédit : Wish'


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Mer 30 Oct - 14:25


Bienvenu Lok... Fenrir! What a Face

Tu m'as oublié dans la bande de dégénéré de AN, je ne te pardonnerai jamaaaaaiis!... En fait si mais chut faut pas le dire ça ternit mon image de vilain méchant...

Revenir en haut Aller en bas

Aaron Caine


avatar


Messages : 8
Date d'arrivée : 29/10/2013
Localisation : Midgard
Célébrité : Henry Cavill
Crédit : Me et Tumblr


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Mer 30 Oct - 14:34


Heyyyy Ton... Anton!!!! xDD

Tu comprendras, c'est mon côté gentleman  

Merci pour ton accueil ma couille ♥️

Revenir en haut Aller en bas

Sheriden G. Ash'Kagan

» ASH Ҩ It's so quiet here, in your own.

avatar


Messages : 73
Date d'arrivée : 17/08/2013
Localisation : Soit au lycée, quoique je le quitte plutôt vite, le centre commercial, mon appart pourri, ou au SHIELD bien emmerdant comme toujours.
Célébrité : Emma Roberts
Crédit : Tumblr


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Mer 30 Oct - 18:02


Bienvenue toi C'est Peppounette.
Dégénérés ? Nous ? Oo Tu t'es pas regardé... "Dieu", le frustré. é.è

Bonne continuation pour ta fiche, tu as 7 jours pour la terminer, et si tu as une question tu sais où me trouver.








I can seem annoying, arrogant, vulgar or like a bitch, as you want. You can offend me, hurt me, scare me if you want. But there's one thing, only one thing that you can't do : it's judge me. You don't know who I am, the person I am or what is my past. If you try... You'll die. So, when do we start ?
Revenir en haut Aller en bas

Jess Duchannes B.


avatar


Messages : 85
Date d'arrivée : 19/07/2013
Célébrité : Kate Beckinsale


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Mer 30 Oct - 22:14


Hiiiiiiiiiiiiii  mon mari d'amour !!!! T'as toujours une tête de beau gosse  (même si évidement sur AN c'est le summum   )

Bienvenue parmi nous <3
ho Peppounette tu parles pas comme ça à mon dieu de mari t'as compris  namého !!

Vite qu'on puisse de nouveau rp ensemble ma chérie  




Revenir en haut Aller en bas

Aaron Caine


avatar


Messages : 8
Date d'arrivée : 29/10/2013
Localisation : Midgard
Célébrité : Henry Cavill
Crédit : Me et Tumblr


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Mer 30 Oct - 22:26


Peppounette > Na na na il y a erreur sur la personne, je ne suis pas frustré, je suis un être incompris et brimé c'pas pareil oô
Merci ma poulette ♥

Ma Reine > Owiii rp avec toi toujours un immense plaisir et puis Kate OO je fais tout pour finir ma fiche très vite ^^ *Embrasse la main de son épouse adorée avec délicatesse*

Merci merci ♥.♥

Revenir en haut Aller en bas

Peter B. Parker

SPIDEY ► I can't control myself

avatar


Messages : 60
Date d'arrivée : 27/08/2013
Localisation : qg du shield.
Célébrité : alyson hannigan.
Crédit : milky way (avatar) + tumblr (gifs).


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Jeu 31 Oct - 0:33


Hiiiiiiiiiiiii, Caviiiiiiiiiiiiiiiiill!     

Bienvenu, bonne chance pour ta fiche, si t'as une question viens nous voir et réserves-moi un lien de la mort qui bute sa mère!!   

Revenir en haut Aller en bas

Aaron Caine


avatar


Messages : 8
Date d'arrivée : 29/10/2013
Localisation : Midgard
Célébrité : Henry Cavill
Crédit : Me et Tumblr


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Jeu 31 Oct - 0:57


Hey Madame Storm ! Avec grand plaisir pour le lien de la mort qui bute sa mère !!

Merci pour ton accueil et à très vite j'espère ♥

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

god of mischief

avatar


Messages : 128
Date d'arrivée : 18/05/2013
Célébrité : Tom Hiddleston.
Crédit : (avatar) crédit - (signature) crédit.


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Jeu 31 Oct - 10:25


Fils. ♥️

Avec Cavill en plus, je trouve ça super ! :3
Par contre, je pensais, tu pourrais peut être prendre un pseudo plus "humain" ? Pour ainsi le faire plus intégrer à midgard. Enfin, ce n'est qu'une suggestion. ♥️

J'attends un rp à ta validation.



connexion aléatoire, moins présente. je m'excuse auprès de mes partenaires.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://avengers-projet.forumactif.pro

Bruce Banner


avatar


Messages : 26
Date d'arrivée : 05/10/2013
Localisation : somewhere over the rainbow
Célébrité : Mark Ruffalo
Crédit : tumblr


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Jeu 31 Oct - 11:04


Bienvenue. Mais personne n'est plus fort que Hulk  

Si je puis me permettre, pour le nom, comme tout bon asgardien il a le prénom de son père en nom de famille. Fenrir Lokison.

Bon courage pour la fiche.

Revenir en haut Aller en bas

Aaron Caine


avatar


Messages : 8
Date d'arrivée : 29/10/2013
Localisation : Midgard
Célébrité : Henry Cavill
Crédit : Me et Tumblr


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Jeu 31 Oct - 21:40


Père adoré > Je suis super heureuse que Cavill te plaise ♥️
J'avais pensé à un prénom humain en effet, mais comme je n'ai pas encore commencé l'histoire (mon copain revient juste de son stage et repart dimanche donc je ne pourrai rien faire avant) je n'avais pas encore vraiment trop réfléchi à ça. Mais en effet ça serait sympa et puis ça lui permettrait de s'intégrer. Je vais voir pour trouver une identité ^^

Banner > Hahahaha tu peux pas te battre contre le destin mec  
Pour le nom, je sais que les enfants d'asgardiens prennent le nom du père, seulement dans aucune base de donnée ils ne lui donnent de nom de famille (Je suppose que ça vient du fait qu'il est né en tant que créature). Par conséquent, je ne lui en ai pas donné.

Mais voilà, comme dit plus haut, je vais lui donner une identité humaine, donc je verrai à ce moment. Loki je vais certainement avoir besoin de toi pour cette partie (entre autre oô) pardonne d'avance le futur harcèlement dont tu seras très prochainement victime


Merci pour votre accueil, ça fait chaud au cœur ♥️

Revenir en haut Aller en bas

Reginleif L. Valkyrie

Déesse de la protection

avatar


Messages : 100
Date d'arrivée : 28/08/2013
Localisation : Brooklyn
Célébrité : Bridget Regan
Crédit : Tumblr


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Ven 1 Nov - 15:38


D'un côté c'est attristant et d'un autre c'est tellement classe   Bienvenue parmi nous et au plaisir de RP un jour ensemble  

Revenir en haut Aller en bas

Aaron Caine


avatar


Messages : 8
Date d'arrivée : 29/10/2013
Localisation : Midgard
Célébrité : Henry Cavill
Crédit : Me et Tumblr


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Sam 2 Nov - 10:24


Merci Regin' ! Mais qu'est-ce qui est triste ? xD

Au plaisir sur le rp  

Revenir en haut Aller en bas

Gabriella W. Johnson


avatar


Messages : 84
Date d'arrivée : 29/06/2013
Localisation : Dans mon studio
Célébrité : Gabriella Wilde
Crédit : JANE◊SMITH


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Sam 2 Nov - 11:11


    Bienvenue parmi nous Dieu !   C'est Jane 8D

    MON BIQUET D'AMOUR ES PARMI NOUS !    Tu peux pas savoir comment je suis trop contente que tu sois sur PA mon chou   J'espère te voir très vite sur la Cb et encore plus hâte de Rp avec toi !  

Revenir en haut Aller en bas
http://beyond-the-grave.my-rpg.com/

Aaron Caine


avatar


Messages : 8
Date d'arrivée : 29/10/2013
Localisation : Midgard
Célébrité : Henry Cavill
Crédit : Me et Tumblr


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Sam 2 Nov - 16:24


JANETTE  

Y a intérêt qu'on se croise sur le rp wai  

J'ai commencé l'histoire finalement, je pense bientôt la boucler

Merci ♥️♥️

Revenir en haut Aller en bas

Aaron Caine


avatar


Messages : 8
Date d'arrivée : 29/10/2013
Localisation : Midgard
Célébrité : Henry Cavill
Crédit : Me et Tumblr


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Mar 5 Nov - 12:12


Présentation terminée !

Revenir en haut Aller en bas

Sheriden G. Ash'Kagan

» ASH Ҩ It's so quiet here, in your own.

avatar


Messages : 73
Date d'arrivée : 17/08/2013
Localisation : Soit au lycée, quoique je le quitte plutôt vite, le centre commercial, mon appart pourri, ou au SHIELD bien emmerdant comme toujours.
Célébrité : Emma Roberts
Crédit : Tumblr


MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   Mar 5 Nov - 17:49


Ton code est valido'sh
Et ta fiche est superbe, rien à redire, pour moi c'est un grand OUI ! *en mode jury* arrow








I can seem annoying, arrogant, vulgar or like a bitch, as you want. You can offend me, hurt me, scare me if you want. But there's one thing, only one thing that you can't do : it's judge me. You don't know who I am, the person I am or what is my past. If you try... You'll die. So, when do we start ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Le Grand Méchant Loup   



Revenir en haut Aller en bas
 

Le Grand Méchant Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toc toc toc(c'est le grand méchant loup)
» La véritable histoire du Grand Méchant Loup
» [Patterson, James] Alex Cross - Tome 9: Grand méchant loup
» le grand méchant loup
» Un nouveau Grand Méchant Admin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Avengers :: 
Identification
 :: Your ID Card, please! :: Bye bye, my friend!
-