AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Il y as un criminel de trop dans cette banque (PV Anton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Karl Archer


avatar


Messages : 27
Date d'arrivée : 28/10/2013
Célébrité : Andrew Dunbar
Crédit : Karl Archer; tumblr


MessageSujet: Il y as un criminel de trop dans cette banque (PV Anton)   Dim 3 Nov - 0:21


-COURREZ! COURREZ! YIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIHA!

La langue de flamme partit de l'arme de Karl et embrasa l'air devant lui, le Napalm se déposa ensuite sur le sol et il avança triomphalement au milieu des flammes, jubilant et faisant presque une danse alors qu'il progressait dans les flammes. Firefly adorait son job, foutre le feu à des trucs, repartir avec des sacs pleins de fric et tuer deux ou trois agents des forces de l'ordre en passant... à moins que ce soit vingt ou trente? Peu importait. Cette bande de crétins ne pouvait rien face à lui et il comptait bien leur faire comprendre.
D'un geste, il déploya ses hommes, qui, mitrailleuse à la main et tenue ignifugée sur le dos, entamèrent de piller les sacs et portefeuilles des clients de la Goldman Sachs. Le criminel admira le feu qui continuait de brûler à même le béton d'un air pensif. Le Napalm l'avait toujours fasciné, cette capacité à coller à tout et de continuer de brûler, rien n'égalait ça.
Donnant un grand coup de lance-flamme sur le plafond, il visualisa la manière dont le feu se propagerait. Le plan était d'une simplicité élémentaire, entrer, tout cramer, faire péter le plafond de la chambre forte, ramasser le fric et se barrer. Karl aimait ce genre de plan, surtout la seconde partie. Il avait d'ailleurs excellé dans ce domaine les sorties étaient prises par les flammes des gerricanes d'essence à combustion lente, une véritable plaie pour les policiers qui ne pourraient pas ouvrir les portes s'en recevoir une véritable déferlante de flamme dans le visage.
Ces derniers étaient d'ailleurs tout autour de la banque, ils avaient répondu vite, mais c'était San Francisco, une ville ou la police était plutôt présente et répondait vite, comme dans toute les grandes villes des Etats-Unis d'Amérique quand on y pensait. Un coup fit basculer Karl en arrière et arrêta ses pensées, un homme avait tiré avec un pistolet sur lui, il se reprit, reçu trois autres balles en plein torse et poussa un juron. Il se propulsa vers l'homme avec ses réacteurs et le renversa au sol.


-On ne se rebelle pas. J'espère que je me fait bien comprendre.

Firefly se propulsa en arrière et projeta une langue de flamme sur l'homme qui prit feu instantanément sous le rire dément de son tortionnaire, le Napalm le recouvrit très vite et il se releva avant de courir vers la sortie. Il traversa les flammes pour aller sur le perron de la banque et de s'écrouler sous l'oeil des caméras de télé déjà sur place.
Poussant un soupir de dédain, Firefly remis ses hommes au travail et leur hurlant dessus, leur ordonnant de placer les charges au plus vite, rien ni personne ne pouvait l'arrêter aujourd'hui. Surtout qu'il avait vraiment besoin de ce fric pour soudoyer un agent de police qui savait qui était en charge du dossier de sa fille chez les Marshalls.

Revenir en haut Aller en bas

Anton D. Kovalskovitch


avatar


Messages : 24
Date d'arrivée : 18/10/2013
Localisation : Un bon espion de reste jamais au même endroit.
Célébrité : Bryan Cranston
Crédit : Wish'


MessageSujet: Re: Il y as un criminel de trop dans cette banque (PV Anton)   Lun 4 Nov - 21:30


Ils allaient faire du brutal aujourd'hui. Red Star était prêt pour l'assaut de la banque de Goldman Sachs. Quatre homme habillés en civils dans le hall de la banque. Pas de cagoule ni de badge pour eux. Leurs armes étaient dissimulées. Un se trouvait dans une fil d'attente, un autre sur un banc, encore un autre sur un banc à l'autre bout de la pièce et un dernier qui fumait une cigarette devant l'entrée, à côté des  vigiles. Dans chacun des quatre immeubles voisin se trouvait une armée de 10 hommes armées prêt à l'assaut, tous chargé d'un secteur précis. Il suffisait uniquement du commandement de Kovalskovitch pour passer tous à l'assaut en même temps. Celui ci se trouvait dans une voiture garée près de la banque. Rien ne laissait penser qu'il était un criminel et aucuns membre de Red Star ne savaient qu'il était là, prêt à agir, se trouvant normalement au QG et pas là à surveiller ses hommes. Il attendait l'heure où les hommes devaient agir. Mais cette fois là, il y avait un problème... Captivé par les aiguilles de sa montre, Anton commença par ne pas y porter attention, mais voilà qu'une bande de bourrin dans des tenues ignifugées arrivèrent comme des barbares dans la banque pendant qu'un d'eux ce mettait à tout cramer à l'intérieur. Un des infiltrés du hall appela son boss en paniquant.
- PATRON! PATRON! On a un problème! Un gros problème! Le plan peut pas être execut...
La suite coupa en un grésillement désagréable. Earthquaker regarda par la fenêtre de la voiture et constata le massacre. Quelqu'un avait tenté de braquer la même banque au même moment... Le criminel garda son calme malgré tout et se dit à lui même:
- Et bah pour être brutal, ça va être brutal... 
Il était déjà préparé en tenue de Earthquaker: manteau en cuir ouvert laissant apparaître l'installation des gantelets ainsi que ses lunettes noires de protections rondes, encore sur son front. N'ayant pas encore déployé les gantelets, il sortit calmement de la voiture et se dirigea vers les voitures de flics qui l'avaient déjà repérés. Il faut dire qu'il était connu dans le coin après toute ses tentative d'attentas... Un des flics hurla en le voyant afin que les autres réagissent et tirent sur Earthquaker. Comme si de rien n'était, ce dernier attrapa une voiture de police à une main et balaya les flics avec avant de la balancer sur une autre voiture. Les forces de l'ordres se planquèrent derrière leurs voiture pour tenter de le canarder. Anton se protégea d'abord avec ses gants et fonça vers une voiture afin de lui flanquer un grand coup de poing qui la fit reculer et percutant fortement les autres et les policiers planqués derrières. Puis il rentra dans la banque avec trois balles dans le torse. Il claqua fort des mains en faisant trembler l'édifice pour écarter un peu les flammes et voir ce qu'il se passait...

Revenir en haut Aller en bas

Karl Archer


avatar


Messages : 27
Date d'arrivée : 28/10/2013
Célébrité : Andrew Dunbar
Crédit : Karl Archer; tumblr


MessageSujet: Re: Il y as un criminel de trop dans cette banque (PV Anton)   Mar 5 Nov - 20:36


Firefly n'entendit pas tout le ramdam à l'extérieur mais un de ses hommes resta planté alors qu'il observait à l'extérieur par l'intermédiaire des caméras de sécurité, il approcha le talkie walkie de sa bouche mais aucun son n'en sortit, totalement tétanisé par la scène de destruction pure qui se déroulait sous ses yeux, il balbutia sans même appuyer sur le bouton en ouvrant grand les yeux. Karl se foutait de ce qui se passait, trop occupé à beugler des ordres pour que ses hommes posent les charges, lançant de temps en temps une langue de flamme vers les civils pour maintenir leur peur, le tout en ricanant de manière malsaine.
L'onde de choc, par contre, il ne put pas l'ignorer, sa combinaison fut parcourue d'une onde bizarre, d'autant plus qu'il n'avait pas encore eut le signal de pose des charges. Firefly se retourna et observa ses flammes dissipée et éteintes au centre, et derrière un grand gars avec des gants démesurés, des trous dans le torse et un air féroce. Karl cessa de rire et pointa son lance-flamme sur Earthquaker alors qu'il lançait la reconnaissance faciale de son casque. En quelques secondes il vit un bref résumé sur son adversaire s'afficher.


-Bordel.

C'était bien sa veine, un autre criminel s'en prenait à lui, comme si les forces de police ne suffisaient pas. Il toisa Anton un bref instant avant de faire rugir ses réacteurs, quoiqu'il veuille, il n'allait pas se mettre entre lui et son fric. Ses hommes se mirent quand à eux en place, fusils d'assauts braqués et prêts à faire feu. Firefly ne savait pas vraiment quoi faire face à lui, le corps à corps semblait une mauvaise idée, tout comme ne rien faire. Mais cet idiot semblait pouvoir dissiper ses flammes, et ça il n'appréciait pas.

-Tu dois connaître la politique de terre brûlée. Hein le ruskoff?

Très fier de sa double vanne, Karl appuya sur la détente pour lancer un torrent de flamme ininterrompu sur Anton, si il n'était pas stupide, il battrait en retraite pour éviter l'incinération par napalm. Ce qui bien sûr allait le mettre sous les tirs de la police, à moins qu'il n'ait un autre tour dans sa manche.

Revenir en haut Aller en bas

Anton D. Kovalskovitch


avatar


Messages : 24
Date d'arrivée : 18/10/2013
Localisation : Un bon espion de reste jamais au même endroit.
Célébrité : Bryan Cranston
Crédit : Wish'


MessageSujet: Re: Il y as un criminel de trop dans cette banque (PV Anton)   Sam 30 Nov - 19:02


- On peut dire ça, le briquet... Mais franchement, braquer une banque en risquant de cramer le fric, permet moi de te dire que c'est pas malin.
Presque aussitôt, l'espèce d'abeille enflammée lui envoya une gerbe de flamme à la figure. Anton se protégea comme il pouvait avec ses grand gants. Non de Dieu que c'était chaud! Très vite, il tourna le bouton de ses gants encore plus qu'à sa première attaque afin de faire encore plus de dégâts et flanqua un grand coup au sol qui créa un mini-séisme ainsi qu'un détournement des flammes. Puis il fonça vers le petit cinglé avant de lui mettre un grand coup de pied dans le thorax afin de le faire tomber en arrière. Il regarda le pyromane avec un air froid et fit descendre ses lunettes de protection de son front pour les disposer sur son nez. Il se mit face à l'incendiaire, gardant son calme, et lui adressa la parole.
- Si tu veux du bourrin, tu vas avoir du bourrin, mon p'tit pote. Mais je te préviens que ça finira mal pour toi.
Anton ne put pas en dire plus que des forces de l'ordre en tenues ignifugées entrèrent dans le hall plein de flamme avant d'ouvrir le feu. Ces salauds de flics avaient appelés des renforts!
- Où alors, si t'y met un peu du tiens, ça peut finir mal... mais pour eux, dit-il avec un petit sourire mesquin en regardant en direction des tireurs.
Puis il se tourna à nouveau vers la tête brûlée, tout en se prenant une balle das l'épaule et poursuivit:
- Tu ferais mieux de t'occuper de trucs vraiment important, gamin.
Et enfin, il se retourna et rentra dans le tas de flics téméraires en bourrinant comme un cinglé.
- Vu comment t'as commencé, le briquet, y a même plus besoin de stratégie...

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Il y as un criminel de trop dans cette banque (PV Anton)   



Revenir en haut Aller en bas
 

Il y as un criminel de trop dans cette banque (PV Anton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un peu de couleur dans cette grisaille !!!
» Un automne qui passe trop vite cette année...
» Ca m'a trop touché cette histoire.
» Chromage sur inox ?
» [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Avengers :: 
Far, far away..
 :: United States of America
-